Bram Stocker          

Auteur :Bram Stoker
Editeur :Ink book
Date de parution :décembre 2012
Collection :Fantastique et Horreur
EAN :979-1023201840
ISBN :9791023201840


Quatrième de couverture :

Crime et chatoiement… Entre Margaret et Geoffrey, le torchon brûle. Altercations, menaces, tentative d’assassinat… Lorsque Geoffrey récidive et enterre la morte dans l’âtre du grand hall à Brent’s Rock, il est sais d’effroi… Entre les vieilles pierres poussent inlassablement les cheveux d’or de Margaret… Les sables mouvants ne sont pas moins traîtres. Enlisé dans une sombre histoire, alors qu’il séjourne en Ecosse, Arthur Markam voit son double disparaître dans les marais de Crooken. Fantôme ou divagations d’un esprit fantaisiste ? La réalité dépasse la fiction et plus souvent qu’on ne le pense… Pour preuve, cette aventure sordide dans les Terres inconnues des Chiffonniers où les rats sont, à tout prendre, moins féroces que les humains… Des nouvelles à l’humour macabre.

 

L’avis des sorcières:

J’avais beaucoup aimé l’ambiance angoissante de Dracula à l’époque où je l’ai lu, ainsi me suis-je dit qu’il serait intéressant de lire des nouvelles de l’auteur. J’ai pris plaisir à les découvrir, même si elles n’ont pas le niveau angoissant de Dracula, mais cela est sans doute dut au format.

L’enterrement des rats : On dit que l’ennui est mortel…. Cela pourrait s’appliquer à cette nouvelle, pas en soit mais pour notre jeune anglais qui doit attendre une année pour pouvoir se marier avec sa promise ! Arrivé à Paris, pour tuer l’ennui, il décide de se rendre dans le quartier des chiffonniers de Montrouge. La nuit avançant, notre héros commence à percevoir ce qui l’attend….Suspens ! Qui des chiffonniers ou des rats sont les rois de Montrouge ? Cette nouvelle a été ma préférée.

Une prophétie de bohémienne : L’étrange fascine, plus encore les obscures prédictions d’une bohémienne et pas des moindre : la reine des bohémiens ! Les prédictions sont ce que nous en faisons. Joshua et Considine vont faire les frais de leur interprétations de cette prédiction… y survivront-ils ?

Les sables du Crooken : petit conte écossais. Nous disons que le ridicule ne tue pas… vous n’en serez peut-être pas si sur à la fin de ce conte.

Le secret de l’or qui croit : Histoire de meurtre et de vengeance. J’ai moins appréciée celle –ci.

J’ai passé un bon moment avec ce recueil malgré la qualité inégale des nouvelles.

Il observa les eaux brillantes avancer sur l’étendue plate de sable, s’approchant insensiblement de plus près – la marée s’était inversée. Quelque temps après, il entendit une voix s’élever, sur la plage, à quelque distance.
« Des pêcheurs qui s’appellent », se dit-il à lui-même, et il regarda autour de lui. A ce moment, il reçut un choc, terrible, parce que, bien qu’un nuage eût traversé la lune, il vit malgré le noir soudain qui l’entourait, sa propre image.

Publicités