Les plumes…

logo-plumes2-lylouanne-tumblr-com

Pour cette 16eme édition voici ce qui nous a été proposé par Asphodèle (pour en savoir plus c’est ici : Les lectures d’Asphodèle, et les humeurs…)

La forme requise : une lettre

Les mots imposés : plume, épistolaire, échange, relation, courrier, essoufflement, assortiment, liaison, amoureux, carte, rencontrer, lettre, souvenir, distance, train, couleur, pétrifier, pantin, perpétuel.

ecrire image

Voici donc ma première participation, qui n’est pas formidable. Je manque de temps mais je voulais tout de même participer :

Cher M.

Encore une fois je prends ma plume. Encore une fois je trace des mots qui me rapprochent de toi. Je t’imagine lire  ce courrier au coin du feu, de chérir cette lettre, de l’embrasser. Mais est-ce la réalité ou ai-je perdue la raison ? Peut-être au contraire tu m’as déjà oubliée. Tu auras jeté cette enveloppe crème dans l’âtre dès que tu auras reconnu mon écriture.  Cette relation épistolaire me torture autant qu’elle me fait vibrer. J’imagine des choses qui n’existeront jamais ou alors seulement dans mes songes.

Le souvenir de nos escapades nocturnes me revient chaque fois que la lune se lève. Cet astre luisant me rappelle chaque nuit ton absence, tes silences qui deviennent de plus en plus long. Est-ce l’essoufflement de ton inclination à mon égard ? Peut être même une nouvelle rencontre te fait elle douter de tes sentiments amoureux ? Où est-ce seulement ton travail qui t’accapare tout entier et te coupe de moi ? Je sais bien que si c’est une autre tu ne me l’écriras pas alors je suppose, je me représente des scènes horribles où je te perds à jamais.

Je suis pétrifiée en imaginant que tu te lasses de nos échanges. Et si la distance nous éloigne plus que physiquement ? Tu le sais aussi bien que moi les heures de train qui nous séparent  sont un tourment perpétuel  pour mon esprit fragile. Chaque jour je regarde la carte et je trace du doigt le trajet qui nous sépare comme si cela pouvait me faire voyager vers toi.

Hier, père m’a obligée à l’accompagner au théâtre, un spectacle de pantin où il voulait me faire rencontrer le nouveau banquier qui s’est installé dans notre rue.  Un horrible moment à vrai dire. L’assortiment de bruit, de personne, de couleur m’a fait me sentir mal.  Nous avons du rentrer au plus vite et je me suis étendue dans le petit boudoir jusqu’ au repas.

Mère était inquiète je l’ai rassurée comme je l’ai pu. Je ne la tromperai plus longtemps. Un jour je lui dirais tout et ce jour là tout sera perdu. Car tu la connais elle s’empressera de raconter à père notre amour et alors… Non je n’ose imaginer ce qu’il te ferait.

Tu le vois je suis dans la tourmente. Écris-moi, réponds- moi, rassure- moi.

Bien à toi.

images (3)

44 réflexions au sujet de « Les plumes… »

  1. Une bien jolie tourmente amoureuse… Les amours interdits n’en sont que plus forts et j’espère que la réponse de M arrivera à destination. J’imagine bien le père en train de brûler tous les courriers qu’elle ne recevra jamais…
    C’est une très belle lettre. Je ne peux que te souhaiter d’avoir envie de continuer à écrire.
    A bientôt de te lire

  2. Tu as bien fait de publier ton texte. Première participation pour moi aussi. C’est une lettre touchante : on sent l’immense amour de l’héroïne et sa douleur de le cacher. C’était très agréable à lire. Bon samedi.

  3. Coucou Marieetanne
    Et dire que j’ai vécu à peu près ça 😆
    Heureusement, de nos jours, les parents ont moins de prise sur les amours de leurs enfants 🙄
    Bonne semaine et bises de Lyon

  4. j’ai trouvé ce texte littéraire très bon . on se trouve vraiment transporté dans le temps. Il coule tout seul et les mots s’enchainent facilement. Retrouvera t’ elle son élu ?

Laisser une formule magique

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.