téléchargement (7)

 

 

Auteur Robin McKinley

Editeur Mnémos

Date de parution  05/05/2011

Collection           Dedales

ISBN      235408112X

EAN       978-2354081126

Quatrième de couverture :

Belle était loin d’être aussi jolie que ses sœurs. À quoi bon ? Aux soirées mondaines, aux robes somptueuses, elle préférait les chevaux et les auteurs anciens.

Quand son père se trouva ruiné, elle en fut réduite à aller avec sa famille habiter une pauvre maison, dans un village au fond des bois. Tous auraient pu vivre ainsi, heureux d’une existence loin du luxe et des lumières de la ville, mais le destin s’acharna une fois encore sur eux.

Quand son père revint au foyer avec l’histoire d’un château magique et de la terrible promesse qu’il avait dû faire à la Bête qui y vivait, Belle partit de son plein gré affronter le monstre et sa question sans cesse répétée :  » Belle, voulez-vous…? « .

Ceci est son histoire…une histoire d’amour et de rêve.

images (54)

L’avis des sorcières :

D’ abord je suis fan de la version cinématographique de Jean Cocteau et je connais aussi la version livresque de madame Leprince de Beaumont, sans parler  de celle de Disney.

Donc en commençant ce livre je ne savais pas trop à quoi m’attendre. De quelle version allait-on se rapprocher ?

Cette lecture m’a enchantée car j’ai retrouvé l’univers des contes comme je les aime.

L’écriture est simple et clair. Elle nous transporte dans le monde de Belle en un instant.

Le livre se compose de trois parties : la première où l’on découvre Belle et sa famille ainsi que les causes de leur déchéance; la seconde nous conte comment la famille s’installe dans un village près d’une forêt et comment elle s’adapte à cette vie rustique ; et la troisième, ma préféré, la vie de Belle au château de la bête.

Quelques originalités, entre autre Belle n’est pas belle et c’est un surnom qu’elle s’est donné enfant.

J’ai retrouvé le coté magique de Cocteau plus que celui de Disney et j’en ai été ravie. Les objets qui bougent tous seuls, les bonnes invisibles, les roses éternelles.

C’est donc une belle lecture jeunesse , parfait pour se détendre et j’ai vraiment apprécié ce court livre qui se lit très vite.

–          Belle, voulez-vous m’épouser ?

Je reculai d’un pas.

–          Non.

 

Publicités