La poésie du jeudi

chromo-oiseau-couronnc3a9-ana-rosa1

Ah enfin un peu de douceur . Un très beau rendez-vous proposé par Asphodèle: tout les quinze jours , partager un poème.

Cette semaine le froid étant arrivé nous vous proposons d’aller au coin du feu avec Théophile Gautier.

                                                         Le coin du feu

Que la pluie à déluge au long des toits ruisselle !
Que l’orme du chemin penche, craque et chancelle
Au gré du tourbillon dont il reçoit le choc !
Que du haut des glaciers l’avalanche s’écroule !
Que le torrent aboie au fond du gouffre, et roule
Avec ses flots fangeux de lourds quartiers de roc !

Qu’il gèle ! et qu’à grand bruit, sans relâche, la grêle
De grains rebondissants fouette la vitre frêle !
Que la bise d’hiver se fatigue à gémir !
Qu’importé ? n’ai-je pas un feu clair dans mon âtre,
Sur mes genoux un chat qui se joue et folâtre,
Un livre pour veiller, un fauteuil pour dormir ?

Théophile Gautier.

téléchargement (27)

Publicités

23 commentaires

  1. Le paradis de la lectrice, un petit coin douillet au chaud et le minou sur les genoux… La mienne a tendance à ne pas savoir rentrer ses griffes donc c’est vite agaçant en réalité ^^

    • La mienne a plutôt tendance à s’affaler lourdement sur moi et à dormir donc c’est bon. Et ceux de Anne sont aussi des pots de colle même si Skade n’hésite pas à sauter sur l’estomac de la tête du canapé pour s’installer confortablement 😉

    • Ayant grandie à la montagne j’ai cette image de l’hiver au coin du feu parfois même avec une lampe à pétrole en cas de coupure de courant. Une atmosphère particulière régnais à la maison dans ces moments là.

  2. Même si ce n’est pas toujours le grand froid dans ma région, qu’il ne gèle pas encore à pierre fendre, nous avons la cheminée allumée et lire devant les flammes, se laisser bercer par leur douce chaleur est un plaisir sans égal ! Manque le chat en ce qui me concerne… longtemps j’ai eu une petite chienne qui se couchait sur mon livre quand je me levais et gardait ainsi ma lecture au chaud, c’était mon marque-pages de tendresse ! Un très joli poème et une illustration bien choisie ! 🙂 Bravo les sorcières poètes ! 😀

Laisser une formule magique

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s