téléchargement (40)

Malheureusement ce livre n’est plus édité mais on le trouve vraiment pas cher sur les différents sites de vente en ligne.

Quatrième de couverture :

Une maison isolée près de la plage, à Long Island, aux États-Unis. Une petite Anglaise y vit seule avec son père. Elle s’appelle Rynn. Elle a treize ans.

Pourquoi Rynn ne va-t-elle pas à l’école ?

Pourquoi ne voit-on plus son père ?

Pourquoi regarde-t-elle toujours par la fenêtre ?

Ce roman est d’une intensité dramatique exceptionnelle, avec un côté « arsenic et jeunes dentelles » à vous couper le souffle.

L’avis des sorcières :

Dans une maison isolée, à l’automne, une jeune fille de 13 ans, est en train de mettre les bougies sur son gâteau d’anniversaire : elle s’appelle Rynn. Au coin d’un feu, elle écoute, très fort, le Concerto pour Piano n°1 de Liszt. Une ambiance lourde et intrigante se met en place.

Soudain quelqu’un sonne à la porte. Le fils de Mrs Hallet, la propriétaire de la maison, vient voir le père de Rynn… Il n’est pas là… Rynn n’aime pas cet homme qui  a l’air d’apprécier les petites filles.

Les premières pages peuvent paraître longues, l’auteur installe le tableau mais  une fois qu’on y est on veut  savoir le fin mot de l’histoire. Pourquoi Rynn est elle seule dans la maison ? Où est son père, sa mère ? Quels secrets cache une si petite fille qu’on découvre tour à tour fragile, seule, froide, machiavélique et amoureuse du gentil Mario, Mario le magicien un allié inattendu qui lui redonne le sourire.

L’auteur nous plonge dans une ambiance incroyable. Un univers sombre et des personnages inquiétants, de nombreux face à face vraiment  bien construits. L’ambiance est contrastée : il y a une impression de calme et de douceur dans cette maison avec le feu de cheminée, les bougies… et en même temps, il y a une tension palpable, une angoisse qui s’insinue au fil de la lecture.

Rynn est un personnage complexe tour à tour jeune fille amoureuse  puis  jeune femme calculatrice et prête à tout.  Tout le roman repose sur elle et je crois bien que c’est un des personnages qui nous a  le plus marqué dans nos différentes lectures.  Elle fait tout pour s’en sortir et pour cela n’hésite pas à tuer.

Mario est attachant en jeune amoureux qui aide et apporte le réconfort qui manque à Rynn.

Même si certaines scènes semblent longues et que l’on peut noter quelques invraisemblances ces points négatifs restent minimes.

Un roman très prenant qui marque. Un gros coup de cœur.

coup de coeur

« Et maintenant il était trop tard.

Il ne fit aucun geste, aucune menace, il ne donna aucun ordre, mais à chaque pas qu’il faisait dans le vestibule Rynn et Mario reculaient. Il était là. Il n’avait pas besoin d’en faire d’avantage pour montrer qu’il était maître de la place. L’odeur trop forte de l’eau de Cologne donnait la nausée à Rynn. »

Le livre a été porté au cinéma par Nicolas Gessner en 1976 avec Jodie Foster dans le rôle de Rynn.

Publicités