téléchargement (46)  téléchargement (47)

Tome 1
Dessinateur Laurent Cagniat
Scénario Ange
Editeur Soleil Productions
Date de parution 24/02/2010
Collection Heroic Fantasy
ISBN 9782302006355
EAN 978-2302006355
Illustration Illustrations couleur

Tome 2

Dessinateur Laurent Cagniat
Scénario Ange
Editeur Soleil Productions
Date de parution 25/04/2012
Collection Heroic Fantasy
ISBN 2302015223
EAN 978-2302015227
Illustration Illustrations couleur

Quatrième de couverture:

Tome 1: Il était une fois un pays immense et magnifique. Là, vivaient des créatures de toutes tailles : des géants qui faisaient trembler le ciel, des minuscules insectes dotés d’esprit et de sens, et des gens moyens aussi, avec leurs espoirs, leurs douleurs et leurs rêves… Et puis, dans un petit village, vivait un Lilling nommé Tibill. Sans le vouloir, Tibill cause un véritable désastre chez les siens… qui le condamnent à l’exil. Seul, il part sur les routes, vers l’incertitude et l’aventure… Il ne peut revenir chez lui, déclare la loi des Lillings, que s’il sauve le monde. Mais pourra-t-il, déjà, se sauver lui-même ?

Tome 2: Un à un, les magiciens du Conseil des Sept se font assassiner. Et jour après jour, s’accroissent d’inquiétantes rumeurs. On dit que les saisons se refroidissent lentement. On dit que chaque année, les récoltes sont moins fructueuses. On dit qu’une malédiction condamne lentement l’Univers… Tibill et Lorette, toujours unis contre leur gré par une chaine enchantée, sont au fond d’un cachot. Pourtant, ils sont les seuls… les seuls à avoir les informations nécessaires pour résoudre le complot qui se trame. Les seuls à pouvoir, à vouloir se battre… pour sauver le monde. Alors, peut-être est-il temps de briser les chaînes…

L’avis des sorcières:

Tibill est un jeune Lilling plein de bonne volonté, trop peut-être, mais d’une maladresse incommensurable. Tout commence quand son village est menacé par un troupeau de cerfentaures, l’idée de Tibill pour sauver le village va tout bonnement amener sa destruction !

Tibill se voit donc exiler à tout jamais (bah quand même, le village n’existe plus à cause de lui !), sauf s’il sauve le monde (il faut toujours laisser une dernière chance 😉 ) !

Notre héros par donc à l’aventure, bien malgré lui.

Naïf et confiant, il va vivre des péripéties qui l’amènent à la fin du tome à l’intrigue principale (donc il est nécessaire d’avoir le tome 2 sous la main).

Le graphisme de Tibill est proche de Pirlouit  (de Johan et Pirlouit).

Les dessins sont lumineux et collent bien avec l’histoire.

J’aime le côté vit en communauté entre les êtres de très grandes tailles, celles de tailles normales ; et celles de très petites, voir minuscules tailles. Cela rend les décors magiques.

Une BD fort sympathique.

téléchargement (48)  tibill_le_lilling_01p_105716

Publicités