Orgueil et préjugés de Jane Austen

téléchargement (51)
Auteur Jane Austen
Editeur 10/18
Date de parution 03/01/2012
Collection 10/18 Domaine Etranger, numéro 1505
Format 11cm x 18cm
ISBN 2264058242
EAN 978-2264058249
Illustration Pas d’illustrations
Nombre de pages 320

Quatrième de couverture:

Pour les Anglaises du XIX e siècle, hors du mariage, point de salut! Romanesques en diable, les démêlés de la caustique Elizabeth Bennett et du vaniteux Mr Darcy n’ont pas pris une ride! Mais il  faut savoir renoncer à son orgueil. Et accepter la tombée des masques pour voir clair dans la nuit. Un classique universel, drôle et émouvant.

L’avis des sorcières:

Je ne sais pas si je saurais être objective tant j’aime les personnages d’Elizabeth Bennett et Mr Darcy  *-*.

Je n’avais jamais lu ce livre jusque là mais je connaissais l’histoire par les nombreuses adaptations télévisées .

Il est des livres que l’on a peur de commencer tant on se fait des a priori. Ceux de Jane Austen en faisait parti pour moi. J’avais peur d’une lecture lourde, pompeuse et dépassée. Et bien pas du tout!

L’écriture est absolument abordable et les chapitres coulent tout seuls. Jane Austen nous emmène  dans son monde sans difficulté.

Elizabeth est une jeune fille à l’esprit taquin et libre qui préfère courir dans les champs et lire. Elle est fraîche et lumineuse. Je l’adore . Elle est très attachée à sa famille et cherche à les protéger tout en ayant conscience de leurs manières parfois inconvenantes.

Le personnage de Darcy m’a légèrement surprise car ses sentiments envers Lizzy change très rapidement et je m’attendais à ce que ce sentiments arrivent plus tard dans l’histoire.  Mais je l’ai beaucoup aimé: c’est mon côté fleur bleue .

Chaque personnage est bien décrit et possède son propre caractère et ses valeurs ou ses défauts. J’aurais voulu voir d’avantage certains personnages notamment Mr Bennett qui est trop peu présent et que j’ai cependant apprécié.

Jane Austen nous décrit fort bien cette société très codifiée mais fait craquer le vernis en nous montrant le travers de ses personnages: orgueil, futilité, vanité, médisance… rien ne nous est épargné. Elle ne nous offre pas seulement une histoires d’amour (il y en a plusieurs) mais aussi une critique de la société et cela avec ironie .

Que dire de plus qui n’ai déjà était dit par d’autres? En tout cas si vous ne connaissez pas découvrez le sans hésitations.

« Peu à peu, cependant, le désappointement causé par son attitude vint modifier cette impression favorable. On s’aperçut bientôt qu’il était fier, qu’il regardait tout le monde de haut et ne daignait pas exprimer la moindre satisfaction. Du coup, toute son immense propriété du Derbyshire ne put empêcher qu’on le déclarât antipathique et tout le contraire de son ami »

Publicités

25 réflexions au sujet de « Orgueil et préjugés de Jane Austen »

  1. Ping : Challenge XIXe siècle | même les sorcières lisent

  2. Ping : Livres présentés | même les sorcières lisent

  3. J’étais comme toi avant d’ouvrir le livre, j’avais peur dû à l’époque de m’ennuyer en le lisant. Mais pour finir comme toi j’ai passé un très bon moment, et je l’ai même relu plusieurs fois. Je dois encore attaquer ces autres romans

  4. J’avais moi aussi beaucoup de préjugés sur Jane Austen avant de l’avoir lue. J’ai été éblouie par Orgueil et Préjugés, que j’imaginais mièvre ! Bien au-delà de l’histoire d’amour, c’est une peinture caustique de la société de l’époque, dans un milieu social précis. J’ai aussi beaucoup aimé Persuasion, moins brillant peut-être mais émouvant et à mon avis déjà féministe.

  5. Si tu as aimé Orgueil et préjugés, je ne peux que te conseiller Persuasion, c’est mon autre roman préféré de l’auteure 🙂

  6. Bonjour,

    Je me permets de vous laisser ce commentaire puisque j’ai vu que vous aviez fait une chronique sur une oeuvre de Jane Austen. Je pense que mon projet pourrait vous intéresser. Si ce n’est pas le cas, je vous prie de bien vouloir m’excuser de vous avoir déranger.

    Qui n’a jamais rêvé d’être Elisabeth Bennet ou encore Marianne Dashwood ? Cela vous ai maintenant possible avec Victorian Pleasure.

    Victorian Pleasure est un projet alliant le plaisir de la correspondance à l’enthousiasme et la créativité du rôle play en vous proposant d’incarner un personnages connu ou non du 19ème siècle.
    Vivez à travers vos échanges épistolaires (virtuels et/ou réels) la vie de votre personnage et menez le dans une épopée digne des romans Austeniens.

    Ce projet aura comme support : un site, un forum ainsi qu’une communauté facebook.

    Si ce projet vous intéresse, pourriez-vous remplir le formulaire suivant s’il vous plaît : https://docs.google.com/forms/d/1_bAChTFdF-4b_u_yD67NRt-vSOwEXRYCCa2EmFf1Qm8/viewform?c=0&w=1

    Par ailleurs, j’ai déjà un groupe facebook que vous pouvez rejoindre : https://www.facebook.com/groups/298485120354457/

    Merci d’avoir pris le temps de me lire.

    Si vous souhaitez plus d’informations à ce sujet, vous pouvez me contacter par ce mail : aaurord@gmail.com

    Bonne journée,

    Auror Dupin

Laisser une formule magique

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.