Millénium: les hommes qui n’aimaient pas les femmes de Stieg Larsson

téléchargement (25)
Auteur Stieg Larsson
Editeur Actes sud
Date de parution 09/06/2006
Collection Actes Noirs
ISBN 2742761578
EAN 978-2742761579
Illustration Pas d’illustrations

Quatrième de couverture:

Contraint d’abandonner son poste de rédacteur pour avoir diffamé un requin de la finance, Mikael Blomkvist est bientôt associé à Lisbeth Salander, jeune femme rebelle et fouineuse, pour travailler avec Henrik Vanger, un industriel désireux de faire la lumière sur la disparition, vieille de plus de trente ans, de sa petite nièce, au cours d’une réunion familiale.

L’avis des sorcières:

Ce n’est pas dans mes habitudes, mais j’ai découvert Millenium par le film de Niels Arden Oplev. J’avais beaucoup apprécié le film et je craignais d’être déçue par le livre, malgré les bonnes critiques de mon papounet !

J’ai eu du mal à entrer dans l’histoire. Les 300 premières pages m’ont parues longues, l’auteur y fait une description de la société, des personnages assez poussé, pose l’intrigue de base (c’est traité plus vite dans le film, forcément).

N’étant pas habituée à ce genre de littérature suédoise, le manque d’action commencé à me peser. Mais je pense que l’effet recherché était de poser un certain réalisme, afin de s’y attacher.  Je me suis accrochée.

Et là, page 300, changement de rythme, tout s’accélère pour la deuxième intrigue ! Les 300 pages restantes, je ne les ai pas vues ! Le détail qui fait décoller Blomvist m’a paru un peu tiré par les cheveux, mais bon, on passe au dessus, on a tellement attendu d’en arriver là ! Et à la fin, nous revenons et terminons sur la fin de la première intrigue (elle n’était pas là pour combler des pages !)

« Tout le monde a des secrets. Il s’agit simplement de découvrir lesquels »

Lu pour le challenge Winter on the island II

Publicités

18 réflexions au sujet de « Millénium: les hommes qui n’aimaient pas les femmes de Stieg Larsson »

  1. Ping : Un hiver en Suède. | même les sorcières lisent

  2. Ping : Livres présentés | même les sorcières lisent

  3. Je me suis arrêtée à la page 150 tellement c’était long. J’aime les livres avec du rythme donc ce livre n’est pas fait pour moi. Cela me rappelle « Madame Bovary » qui est trèèèèèèès long aussi.
    Bonne journée

  4. Je ne sais pas vraiment si j’ai aimé ou pas ce livre, à vrai dire, ce n’est pas souvent 🙂 Hormis la longueur du début, j’ai été dérangée par la vision des femmes et notamment le sort que subit l’héroïne. Pourtant j’ai trouvé l’intrigue assez palpitante ensuite. En tout cas, ça ne m’a malgré tout ni donné envie de voir le(s) film(s), ni de lire la suite.

  5. Je les ai lu quand ils sont sortis , j’ai adoooooooré , complètement accro du genre à ne pas me coucher pour continuer le livre!!!!!! et puis il y a eu les films et là je n’ai pas voulu les voir , peur d’être déçus et puis finalement j’ai regardé et c’est bien aussi ( mais moins bien )
    bref bonne lecture à toi pour la suite.

  6. J’ai préféré ce tome au suivant, que j’ai trouvé moins dépaysant… je n’ai pas lu le dernier. A la fin du second tome, j’ai trouvé qu’il y avait une surenchère de violence qui n’apportait pas grand chose, et j’ai décroché.

  7. Ping : Hiver suédois, le billet récap | Chroniques litteraires

  8. Je ne l’ai jamais fini ! J’ai été bloquée dans les 100 premières pages de lourdes description qui ne m’embraquaient pas plus que ça ! J’aimerai bien voir le film 🙂

Laisser une formule magique

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.