images (97)  téléchargement (58)

Eco, Tome 1 – La malédiction des Shackelbott Haut de page
Dessinateur Jérémie Almanza
Scénario Guillaume Bianco
Editeur Soleil Productions
Date de parution 28/10/2009
Collection Metamorphose
Format 17cm x 25cm
ISBN 9782302005662
EAN 978-2302005662
Illustration Illustrations couleur

Eco, Tome 2 – La bête sans visage

Dessinateur Jérémie Almanza
Scénario Guillaume Bianco
Editeur Soleil Productions
Date de parution 23/11/2011
Collection Metamorphose
ISBN 2302015657
EAN 978-2302015654
Illustration Illustrations couleur

Quatrième de couverture:

Approchez braves gens, pour entendre l’histoire,

cette sombre litanie, sui vogue dans ma mémoire.

Soyez donc attentifs, prêtez-moi une oreille,

Vous entendrez un conte, à nul autre pareil.

Eco n’a pas dix ans, son visage est bien blême,

Mais c’est la vie pourtant, qui coule dans ses veines.

Une triste circonstances, par une nuit de démence,

changera à jamais sa paisible existence.

La fable est déplaisantes, faites à votre guise,

Sachez que toutefois, pleurer n’est pas de mise…

L’avis des sorcières:

Un conte pour adolescent et pour adulte.

Nous rencontrons une petite fille, née et élevée dans une famille à l’abri du besoin, jusqu’au jour où par un acte naïf, elle va faire plonger sa famille dans l’anonymat, voir la folie !

D’un point de vue graphique nous avons affaire à un univers de style gothique. Ceux qui aiment l’univers de Tim Burton apprécieront grandement les illustrations d’Almanza. Mais ce graphisme peut parfois laisser perplexe : nous trouvons nous vraiment dans une BD ? Les dessins sont plus du domaine de l’illustration, et dans certains nous avons des points de vue qui font plus penser à un point de vue de film. L’ombre et la lumière s’y rencontrent, s’y confrontent. Les dessins illustrent bien l’histoire et transmettent visuellement l’ambiance.

La lecture de l’histoire est confortable. L’écriture est fluide. Quelques passages avec beaucoup de qualificatifs peuvent paraître lourds. Ce que nous pensons être un simple conte classique (avec des références dans le tome 1 au conte de Jack et le Haricot Magique, et dont l’auteur met  un passage à chaque en-tête de chapitre illustrant ce dit chapitre), va se transformer en drame d’adolescente. C’est un peu le voyage initiatique de Eco de l’enfance à l’âge adulte.

téléchargement images

Publicités