Et puis, Paulette… de Barbara Constantine

téléchargement (75)
Auteur Barbara Constantine
Editeur Lgf
Date de parution 17/04/2013
Collection Ldp
ISBN 2253168637
EAN 978-2253168638

Quatrième de couverture:

Ferdinand vit seul dans sa grande ferme vide. Et ça ne le rend pas franchement joyeux. Un jour, après un violent orage, il passe chez sa voisine avec ses petits-fils et découvre que son toit est sur le point de s’effondrer. À l’évidence, elle n’a nulle part où aller. Très naturellement, les Lulus (6 et 8 ans) lui suggèrent de l’inviter à la ferme. L’idée le fait sourire. Mais ce n’est pas si simple, certaines choses se font, d’autres pas…
Après une longue nuit de réflexion, il finit tout de même par aller la chercher.
De fil en aiguille, la ferme va se remplir, s’agiter, recommencer à fonctionner. Un ami d’enfance devenu veuf, deux très vieilles dames affolées, des étudiants un peu paumés, un amour naissant, des animaux. Et puis, Paulette…

L’avis des sorcières:

Barbara Constantine est une auteure que j’aime beaucoup depuis mon coup de cœur il y a deux ans pour Tom, petit Tom… Son écriture fraîche, son humour… je sais que je vais passer un bon moment en découvrant ses livres. C’est donc un réel manque de temps qui fait que je n’ai pas pu lire Et puis Paulette avant alors que je l’ai acheté dès sa sortie en poche.

Aussi lorsque j’ai vu que notre swappé du « swap de printemps » chez Asphodèle, Astrid, l’avait elle aussi dans sa PàL je lui ai proposée une LC qu’elle a accepté avec plaisir et à ma plus grande joie.

Ferdinand vis seul depuis que son fils et sa belle-fille ont déménagé dans le village, dans une grande ferme ancienne (du genre où les grands-parents, les enfants et les petits -enfants vivaient ensembles dans des ailes séparées). Un jour il découvre que sa voisine Marceline a de gros problèmes dans sa maison : souris, fuite de gaz et son toit s’est envolé. En écoutant ses petits-enfants et son grand cœur il lui propose une collocation. C’est le début d’une nouvelle vie car Marceline ne sera pas la dernière à s’installer à la ferme suivant les coups du sort.

Chacun arrive avec ses valises, ses meubles, ses histoires et ce n’est pas toujours facile de concilier tout le monde surtout quand une ou deux générations les séparent. Et puis il faut s’organiser ; potager, vaisselle, budget. Heureusement Guy est là avec ses tableaux, ses plannings, son « organivioc »

Sans compter Cornélius, l’âne qui rêve d’escapade, les chats et le chien qui ont une vie bien chargée car l’auteure aime donner vie à des animaux très amusant.

Pour savoir qui est Paulette il faut attendre mais qu’elle amusement quand j’ai découvert qui elle était.

Barbara Constantine nous parle d’entraide, d’amitié, d’ouverture d’esprit et de cœur  même si parfois on peut trouver cela peut crédible. Cette douceur me plait, elle me rassure car je me dis « et si c’était possible ? » et je fais semblant d’y croire.

Elle aborde aussi d’autre thème plus grave : la mort, la solitude, la séparation mais il n’y a pas de pathos dans tout cela car même dans les plus sombres moments il y a une étincelle.

Comme à son habitude on croise des personnages de ses autres romans, clin d’œil que j’adore : Mine, Mélie,  Raymond … font des petits passages sans gêner ceux qui ne connaissent pas ses autres livres.

L’écriture est simple et agréable. Les chapitres sont courts et je les ai fait défiler très rapidement.  Ne chercher pas ici une grande écriture, des grands textes. Non, ici le but est de divertir et l’auteure y arrive très bien.

Un petit livre qui m’a donné le sourire et du baume au cœur.

Coup de Coeur

« Résultat: le soir même du déménagement, la boule de poil s’était installée dans son lit, sans qu’il ose le chasser, il était si petit…, le deuxième, sous l’édredon, collé tout contre lui, le museau dans l’oreille, carrément trognon, le quatrième, il faisait ses griffes sur les pieds du fauteuil, sans que cela n’éveille en lui le moindre pincement, la moindre émotion, et arrivé à la fin de la semaine, il mangeait sur la table dans un bol marqué à son nom. Manquait plus que le rond de serviette pour que ce soit complet! »

Publicités

16 réflexions au sujet de « Et puis, Paulette… de Barbara Constantine »

  1. Ping : Livres présentés | même les sorcières lisent

  2. Un roman que l’on m’a déjà conseillé mais que malheureusement je ne possède pas. Pas encore devrais-je dire? Barbara Constantine est une auteure qu’il me reste à découvrir. Je crois que je ne serais pas déçue à vous lire et au vu des commentaires élogieux aussi 🙂

Laisser une formule magique

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.