téléchargement (61)
Dessinateur Béatrice Tillier
Scénario Jean Dufaux
Editeur Delcourt G. Productions
Date de parution 06/05/2009
Format 25cm x 33cm
ISBN 275601902X
EAN 978-2756019024
Illustration Illustrations couleur

Quatrième de couverture: 

Dans un monde où les Hommes et les Bêtes peinent à cohabiter, un pacte historique a été signé ; un processus de paix qui doit mettre fin aux sanglantes querelles ancestrales…
Le puissant Seigneur Maître Arcan et Loup de Traille, chef des Bêtes de Haute Taille, marient leurs enfants : la jolie Aube est donnée au valeureux Loup de Feu ; « poil et peau » ne doivent désormais faire qu’un. Mais le conflit entre les races est loin d’être résolu. Lorsque Loup de Feu est retrouvé sauvagement assassiné sur son lit de noces, les Bêtes de Haute Taille se jettent à la poursuite des coupables, Aube et son frère Salviat. Traquée par des meutes assoiffées de vengeance, la jeune femme parvient à se réfugier dans le mystérieux bois des Vierges… La guerre est déclarée, et les deux clans sont prêts à tout pour gagner une partie qui s’annonce meurtrière et impitoyable.

Abandonnant un temps la science-fiction pour le fantastique, Jean Dufaux, « l’homme aux quarante séries », se lance dans une nouvelle collaboration aux côtés de Béatrice Tillier, dessinatrice de la trilogie Fée et tendres automates (prix Découverte du festival BD de Sierre, Prix du meilleur album au festival de Chambéry, une nomination à Angoulême). À l’instar des contes moraux des Perrault, Andersen et autres Grimm, Jean Dufaux et Béatrice Tillier parviennent à ancrer profondément ce conte féérique et cruel dans des questions de notre temps – la cohabitation entre les communautés ou encore l’intolérance.

L’avis des sorcières:

Pour mettre un terme à une guerre entre humains et bêtes de hautes tailles une alliance est trouvée: Aube , jeune femme, épousera Loup de feu. C’est sans compter sur Aube et son frère qui ne l’entendent pas de cette oreille. Ainsi débute le Bois des vierges où Aube s’enfuie après avoir tué son époux le soir des noces. La guerre devra donc reprendre puisque le traité est brisé.

J’ai aimé cette histoire . On assiste à  la mise en place des personnages et de la situation. Alliance et mésalliance , manigance,  guerre et  tactiques militaires . Les situations sont fouillées. On passe d’un camp à l’autre pour suivre leur progression et pourtant nous n’entrons pas dans ce volume dans ce fameux bois des vierges dont on fait référence. Il faut donc avoir les suivants sous la main pour ne pas être frustré ( contrairement à moi qui n’ai pas encore la suite… ). On navigue avec aisance dans un mélange de genre: cape et épée, fantastique, mythologie etc.

Les dessins sont superbes. Dans un décor Renaissance réaliste, les personnages ont presque l’air vivant. Les bêtes sur leurs pattes arrières et en costumes ne sont pas ridicules, bien au contraire.  Les couleurs sont superbes et les détails incroyables. Béatrice Tillier a un talent formidable pour donner vie à cette BD.

Un bon moment passé avec ce premier tome et une grande envie du lire la suite.

téléchargement (79) téléchargement (80)

Publicités