N’oublie pas les oiseaux de Murielle Magellan

9782260020714
Auteur Murielle Magellan
Editeur Julliard
Date de parution 09/01/2014
ISBN 2260020712
EAN 978-2260020714
Illustration Pas d’illustrations

Quatrième de couverture :

C’est l’histoire d’un amour fou, d’un amour improbable et déraisonné, d’un amour comme on n’en vit qu’une seule fois.

Une jeune artiste débarque à Paris, des rêves plein la tête. À l’école de chansons ou elle étudie, elle est subjuguée par l’un de ses professeurs, de plus de vingt ans son aîné. Autour de lui, les femmes défilent, attirées comme des papillons de nuit par la lumière. Comment capter son attention ?
Pleine de bruits et de fureur, cette histoire s’étend sur vingt ans et retrace les soubresauts d’une passion au long cours. Elle brosse le portrait d’un homme complexe et attachant, à la fois pygmalion, ami, amant, compagnon et père, qui se révèle être un don Juan impénitent. Mais elle décrit aussi l’éclosion d’une femme à la force insoupçonnée, qui se construit et se découvre au fur et à mesure qu’elle tente d’échapper au piège d’un amour absolu et dévorant.
Pour son troisième roman, Murielle Magellan a choisi la voie du récit autobiographique. Une démarche littéraire qui lui réussit, comme si son histoire, au fil des pages, nous racontait aussi la nôtre.

L’avis des sorcières:

Murielle Magellan nous raconte son histoire d’amour avec l’homme qu’elle appelle « l’homme slave ». Cet homme c’est Francis Morane ( 1940-2002), metteur en scène.

Cet homme, elle le rencontre alors qu’elle n’est encore qu’une adolescente pleine de rêves. Il sera son prof, de vingt cinq ans son aîné. Après l’avoir perdu de vue ( mais pas oublié) elle le retrouvera et ce sera le début d’un amour avec des hauts et des bas. Entre ses rêves à elle et ses frasques à lui. Ce sera un amour lumineux, tortueux, difficile à vivre.

N’oublie pas les oiseaux est une histoire d’amour qui n’est pas ordinaire. Je trouve que l’auteur parle avec beaucoup de pudeur alors qu’elle nous dévoile des morceaux de ces journaux intimes.

Nous suivons l’évolution de cet amour improbable mais aussi celle de la jeune femme qui grandit, mûrit, se découvre.

J’ai aimé son texte clair, sa façon de nous conter son homme, qui sera celui de beaucoup d’autres femmes.

Le livre se compose de huit mouvements, huit chapitres comme une musique qui parfois est dissonante.

J’ai râlé après Francis lors de ses incartades. Je n’ai pas toujours compris les choix de Murielle mais j’ai aimé découvrir cette histoire.

L’auteur a su me toucher avec ce roman, presqu’une lettre d’amour à l’homme de sa vie.

22-04-96

Qui l’eût dit que ce carnet se terminerait avec Francis, encore et toujours. Sur mon plus belle amour.

Mon plus impossible, et mon plus bel amour. […]

Publicités

10 commentaires

  1. Les amours impossibles ou ne serait-ce que « contrariées » sont toujours celles qui nous attirent le plus… En même temps un sacré bel homme le Morane !!! 😉 Bises.
    P.S. : pour le courrier : c’est normal, l’aide-ménagère ne l’a pas posté, vous avez de la chance, elle m’a perdu une BD !!! 9a devrait partir lundi (on va y arriver) grrr…… Bises les Sorcières ! 🙂

Laisser une formule magique

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s