Rose morte – Tome 1 : la floraison de Céline Landressie

Rose morte

 

Auteur Céline Landressie
Editeur L’homme Sans Nom Eds De
Date de parution 01/04/2012
ISBN 2918541044
EAN 978-2918541042

Quatrième de couverture:

France, fin du XVIe siècle.
C’est dans ce pays en proie à de terribles dissensions religieuses que se réfugient les Greer, fuyant l’Angleterre élisabéthaine. Eileen, seule enfant du comte, est une jeune femme vive et au caractère bien tranché.
Mais son âge avance, et son père la met au pied du mur : elle doit se marier.
Et c’est en faisant tout pour se soustraire à cette obligation, avec l’aide de sa fidèle amie Charlotte, que Rose fera la connaissance d’Artus de Janlys.
Le séduisant et mystérieux comte l’entraînera dans un univers dont elle ne soupçonnait pas l’existence, où les crimes terribles qui secouent Paris trouveront une explication apparemment inconcevable, mais bel et bien réelle…

Bio de l’auteur :
Céline Landressie est l’exception qui vient confirmer la règle : elle n’a rien à faire avec le monde de l’enseignement, au contraire des autres auteurs des éditions HSN. Après, elle a tout de même exactement le pedigree qu’il faut pour rejoindre l’équipe : c’est une indécrottable geek, qui ne lâche son clavier de PC que pour deux choses. S’occuper de son enfant et écrire. Après avoir passionné des centaines de fans lorsqu’elle proposait les premiers chapitres de Rose Morte sur son site Internet, elle nous a trouvés, et sa saga historique et fantastique a rapidement rejoint les rangs des publications HSN !

L’avis des sorcières:

Pour commencer je tiens à dire que l’auteure ( rencontrée aux imaginales 2014) est vraiment adorable!!!!! et très accessible.

Le roman s’ouvre sur la fuite d’Angleterre pour la France du comte de Greer , son épouse et son bébé pour fuir son frère qui veut son titre.

Presque trente ans plus tard le bébé est devenue une belle jeune femme presque vielle fille qui se rebelle à l’idée d’un mariage arrangé.  Avec sa meilleure amie Charlotte, elle décide de monter un plan. Charlotte séduira le promis de son amie lors du bal  qui doit signifier les fiançailles.

C’est lors de cette soirée que Rose tombe sous le charme du séduisant Artus de Janlys.

L’auteure nous emmène à la fin du XVI eme siècle et dans les classes aisés ce qui procure selon moi un charme indéniable à l’histoire  ( j’aime me plonger dans un univers à l’opposé de mon travail où je côtoie beaucoup de misère) L’auteure nous donne force détails sur les coutumes, vêtements et décors sans jamais en faire trop  et puis c’est magique d’imaginer cet univers: les robes splendides qui scintillent lors des bals éclairés à la bougie. Les carrosses qui traversent la ville etc. Cependant l’auteur n’oublie pas les classes inférieures et l’on a aussi des descriptions de la misère; de l’odeur qu’il pouvait y avoir à l’époque; les ruelles sombres remplies de rats où traînaient les plus pauvres.

Céline Landressie nous propose un livre riche et détaillé. Elle crée un véritable univers autour des vampires car même si ce mot n’est jamais utilisé c’est bien de cela dont il s’agit. Il existe un réel travail sur la hiérarchie, les classes, les pouvoirs et l’auteure arrive à donner de la nouveauté à un thème qui est pourtant souvent utilisé. On découvre tout cela au fur et a mesure que Rose les apprends. Car tout est distillé au compte goutte. Nous ne savons pas tout d’un coup ce qui entretient le suspens et en même temps frustre car on veut savoir!

Les personnages ont de la profondeur: ils ont chacun un caractère bien défini et ce que j’ai aimé aussi c’est qu’ils évoluent mais pas juste pour dire de changer . Ils évoluent en fonction des événements qui leur arrivent, les construisent. Sur ce point Céline Landressie est fine psychologue car ces personnages ont de la consistance et pourraient être réels.

J’ai aimé le personnage de Rose/Eillen qui a un sacré caractère et qui est forte même si elle a des failles ce qui la rend humaine. Elle fait des erreurs, est souvent butée . Elle n’est pas parfaite et c’est bien!

Janlys m’a plus et en même tant agacé : il est tellement têtu ( tiens ils se sont bien trouvés ces deux là!) et secret. Son frère, Adelphe,  est plus attentionné, plus « humain »

L’auteure a fournit un travail incroyable pour écrire ce livre . Il est détaillé et chaque mot est pesé. On pourrait croire que son style va être lourd à force de détail hors il n’en est rien. En effet pris dans l’histoire les mots glissent tout seuls au point que ce premier tome ce dévore.

Par contre j’ai trouvé quelques coquilles dans le texte de mon exemplaire ( répétition de mots, tournure bizarre) c’est dommage mais bon cela ne m’a pas dérangé tant que ça.

Coup de Coeur

– Chercheriez-vous quelqu’un, lady? chuchota-t-on contre son oreille

Rose laissa échapper une exclamation. Elle se tourna dans un brusque haut-le-corps, prête à s’insurger contre cette scandaleuse familiarité. Mais ces remontrances moururent dans sa gorge. Le gentilhomme au pourpoint bleu céleste se tenait là, à un mètre d’elle.

Et il était divinement beau. Son regard , d’un intense vert émeraude, n’était rien moins que stupéfiant…

 

 

Publicités

10 réflexions au sujet de « Rose morte – Tome 1 : la floraison de Céline Landressie »

  1. Ping : Livres présentés | même les sorcières lisent

  2. Hum… Malgré votre enthousiasme ce n’est pas trop ma tasse de thé ce genre d’histoire et a fortiori s’il s’agit de vampires ! Il n’y a que ceux de Nunzi qui ne m’effraient pas ! 😆

      • Marie et Anne, oui j’ai remarqué et c’est bien ! Moi j’essaie de varier mais plus ça va, plus je vais vers des choses que je sais que je vais aimer, à quelques exceptions près ou quand il s’agit de SP… 😉

  3. Ping : Rose morte – Tome 2: Trois épines de Céline Landressie | même les sorcières lisent

  4. Ping : Un peu plus sur… | même les sorcières lisent

  5. Ping : Rose Morte – Tome 3: Flétrissures de Céline Landressie | même les sorcières lisent

Répondre à totorotsukino Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.