téléchargement (95)
Auteur J.R.R. Tolkien
Editeur Pocket
Date de parution 20/09/2001
Collection Pocket, numéro 4629
Format 12cm x 18cm
ISBN 2266102710
EAN 978-2266102711

Quatrième de couverture:

Aux frontières indécises des régions hantées par les  » Hobbits « , non loin du pays imaginaire d’Alice, il existe un  » Petit Royaume  » de la vieille Angleterre où vivait un géant à barbe rousse nommé Gilles de Ham.  » Ham n’était qu’un petit village, mais, en ces temps lointains, les villages étaient fiers et indépendants.  » Ainsi commence le premier de ces trois récits horrifiants et sublimes ( » Gilles de Ham « ,  » Smith de Grand Wootton  » et  » Feuille de Niggle « ) qui entourent l’oeuvre maîtresse de Tolkien. Avec la précision des poètes et le sérieux des historiens et des géographes, le célèbre professeur d’Oxford nous ouvre des mondes oubliés et immémoriaux et nous replonge au coeur de notre enfance. Tolkien est un magicien.

L’avis des sorcières:

Il s’agit d’un recueil de trois conte, suivi d’un essai sur le conte justement, tiré d’une conférence donnée par Tolkien en 1939. Nous sommes loin de ses oeuvres maîtresses tel que Le Seigneur des anneaux et  Bilbo.

Cette fois, Tolkien nous invite à découvrir Faërie, monde en parallèle du notre, et où nous pouvons nous rendre, si nous connaissons les chemins qui y mènent. Il nous propose donc de le découvrir par le biais de 3 histoire, ou tranche de vie, de trois personnages:

– Le Fermier de Gilles de Ham, un homme simple aspirant à une vie tout aussi calme jusqu’à sa rencontre avec un troll, qui va bouleverser son quotidien.

– Niggle, et sa feuille. Ou comment d’un dessin d’une simple feuille, un peintre, dans sa recherche du tableau parfait, va oublier de prendre soin de sa maison et de son jardin, ce qui va lui attiré l’attention des inspecteurs… Ce texte est le plus surprenant car son écriture fait plus penser à de la SF.

– Smith de Grand Wootton, où il nous propose une balade en Faërie, grâce à l’intervention d’un maître Queux, d’une cérémonie qui à lieux tout les 24 ans et la transmission d’un objet magique.

Ces 3 contes sont sympathiques, courts et dépaysants. Il y a toujours autant de soin apporté à la description, mais sans lourdeur (le public visé reste des enfants). Ce recueil est intéressant pour les amateurs de contes et ceux qui veulent découvrir Tolkien sans passer par les pavés. Ils se lisent vite.

J’ai passé un agréable moment.

« Un tableau tableau en particulier lui causait du souci. Il avait commencé par une feuille prise par le vent, mais il devint arbre; et l’arbre crût, poussant d’innombrables branches et lançant les plus extraordinaires racines. D’étranges oiseaux vinrent s’installer sur les ramilles, et il fallut s’en occuper. Puis, tout autour de l’Arbre, et derrière, à travers les trouées de feuilles et des branches, commença de se développer un paysage; il y eut aperçut une forêt gagnant du terrai et de montagnes couronnées de neige. »

Lu pour le challenge challenge hot summer

 

Publicités