L'apprentie de merlin
Auteur Fabien Clavel
Editeur Mango
Date de parution 07/10/2010
Collection Grand Format
Format 13cm x 20cm
ISBN 2740427204
EAN 978-2740427200
Illustration Pas d’illustrations
Nombre de pages 400

Quatrième de couverture:

Tout mythe a un commencement. Voici le début de la plus célèbre quête, celle d’Arthur Pendragon. » Ana, la voleuse, détrousse les passants pour survivre. Mais, aujourd’hui, elle s’est attaquée à plus malin qu’elle, et c’est tout son destin qui bascule en un instant. Car le mystérieux voyageur n’est autre que le légendaire Merlin. Et justement, l’enchanteur cherche une apprentie. La vie est dure sous la loi du mage, pourtant Ana tient bon, car elle connaît l’importance de sa mission : une fois initiée à l’art de l’écrit et des runes magiques, elle devra aider Merlin à donner un nouveau roi à la Bretagne. Mais en ces temps de chaos où les armées s’affrontent, quel seigneur de la guerre est digne de brandir Excalibur ? Fées et dragons sont les pièces d’un jeu de pouvoir dont Merlin lui-même ne connaît pas tous les enjeux. Ana pourrait bien en être l’atout maître, celle qui est destinée à changer les règles.

L’avis des sorcières: 

Ce premier opus nous offre une adaptation légère et sympathique de la légende de Merlin et du roi Arthur. Dans ce livre nous croisons le destin d’ Ana. Cette jeune adolescente, issue d’une famille de voleur, va un jour détrousser un bien étrange voyageur. Quand celui-ci passe voir les parents d’Ana par rapport à ce vol, ces dernier sont loin de se douter à qui ils ont à faire, et lui vendent leur fille en réparation.  Ainsi va commencer la vie d’apprentie avec  Merlin.

Nous allons donc plonger  dans les mystères de Brocéliande. Merlin y apparait comme un professeur bougon, solitaire, et peu enclin envers Ana. Ana , elle va faire son apprentissage, surtout avec la Fée Morgue (qui est la Dame du Lac) avec qui elle va acquérir les bases (lecture, écriture, connaissances des runes). Ainsi entourée, elle va découvrir ce qu’est le Souffle du Dragon, et partir à la quête du futur roi de Britania.

La présentation des personnages est rapide. L’initiation à la magie d’Ana  par Merlin est obscure, et se limiterait en partie à  des runes scarifiées sur la peau qui l’aide à canaliser son pouvoir… pouvoir dont elle ne sait pas comment se servir. J’ai trouvée qu’Ana s’adaptait très facilement à sa nouvelle condition (enfin sont ancien statut de voleuse lui demander de s’adapter vite, car ils ne pouvaient pas rester trop longtemps au même endroit, mais quand même), sa facilité à accepter et à mener à bien sa quête du nouveau roi, et de sauver Britania.

Merlin, lui manipule son monde apparemment, mais n’à pas l’air d’ avoir vraiment prise sur les éléments non plus. Mais l’histoire se lit sans difficulté. L’intrigue est relativement simple mais il ne faut pas oublier  quelle tranche d’âge cette saga  vise, et donc un lectorat moins tatillon, ayant moins de connaissance des légendes arthuriennes. A la fin nous voulons quand même lire la suite pour savoir qui est Ana . Pourquoi elle, en particulier ?

Un bon moment passé, sans prise de tête. Je lirai la suite par curiosité, pour découvrir la vérité sur Ana.

« – Voilà pourquoi je ne supporte pas les filles ! Elles sont insolentes et incapables de la moindre patience ! On rentre ! […] Et le premier grimoire que tu vas ouvrir une fois de retour à la chaumière, apprentie, sera un livre de cuisine.
– J’y trouverai des sorts ?
– Non, des recettes. Tes soupes sont infectes. »

 

Lu dans le cadre du challenge banniere

Publicités