Sorcelleries
Dessinateur Juanjo Guarnido
Scénario Valero
Editeur Dargaud
Date de parution 10/01/2008
Collection Sorcelleries
Format 23cm x 30cm
ISBN 2205060058
EAN 978-2205060058
Illustration Illustrations couleur
Nombre de pages 48

Le mot de l’éditeur:

Trois sorcières – Fébris, Brygia et Sortilega – qui vivent dans la même vieille maison, reçoivent par erreur un bébé issu d’une plantation de choux dirigée par la fée Titania…

Ce bébé fée, Hazel, va bousculer leur vie surtout que débarquent à l’improviste leur cousine Panacea et son abruti de mari, Rex ainsi que sa fille Hécate. Incarnation du monde moderne et de ses dérives, Rex ne comprend pas qu’aucun poste de télévision ne soit présent dans la maison et décide alors d’imposer le petit écran dans la vie des sorcières dépassées !
Pendant ce temps Titania, la reine des fées, tente de retrouver la trace de Hazel sans savoir que celle-ci est hébergée chez des sorcières, ennemies héréditaires des fées…
Mais tous se préparent à la grande fête de Walpurgis qui réunit le gratin des créatures de l’autre monde dont les fées et les sorcières !

Un savant cocktail d’humour, de tendresse avec une dose d’ironie sur notre société pour cette série grand public. Une occasion de se moquer du monde moderne et de ses dérives, épinglant au passage la médiatisation à outrance et le règne de la consommation.

La nouvelle série du dessinateur “vedette” de Blacksad écrite par Teresa Valero qui vient de l’animation. Une série accessible à partir de 7/8 ans

 

L’avis des sorcières:

 Febris, Bryggia et Sortilega sont trois vieilles sorcières vivant dans une vieille maison. Nous sommes dans un monde contemporain où les fées et sorcières ont été mis au placard, chacune sur leur terre, en « bonnes voisines ». Une nuit, un bébé-choux-fée, décide de s’installer chez les sorcières. Rien de tel pour compliquer la vie de ses sorcières à la retraite. Et quand en plus débarque à l’improviste Panacéa, leur nièce, …et sa famille: bonjour le choc des cultures! Il n’en fallait pas moins à l’approche de la nuit de Walpurgis pour mettre un peu d’animation!

Un récit plein d’humour, où j’ai ri du début à la fin. Le choc des cultures est parfois désopilant. Même si c’est une bd adressé avant tout au 8-12 ans, j’ai passer un agréable moment en rentrant du travail! Il y a différents niveau de lectures, d’ailleurs nous sentons bien le message concernant les dérives de la société de consommation et audiovisuelles) mais c’est fait avec une certaine légèreté. Nous trouvons aussi de nombreuses références: Tatiana, Oberon et Chuck qui sont issus d’un Songe d’une nuit d’été, nos trois sorcières qui évoquent celles des Annales du disque Monde, les scène de foule où se côtoient M. Jackson, Harry Potter, et d’autres. L’Humour est omniprésent à chaque pages que ce soit par des jeux de mots, ou des gags. Juanjo Guarnido nous offre des planches colorées, pas trop surchargées, en adéquation avec l’histoire.

Bref, vous l’aurez compris, j’ai passé un agréable moment.

 

Sorcelleries im 2 Sorcelleries im 1

Lu pour les challenges img_6470_new1 banniere

Publicités