Witchcraft works de Ryu Mizunagi

Witchcraft works 1 Witchcraft works 2 Witchcraft works 3
Dessinateur Ryu Mizunagi
Editeur Kana
Date de parution 09/01/2014
Collection Shonen Kana
ISBN 2505060363
EAN 978-2505060369
Illustration Illustrations noir et blanc

Tome 2
Date de parution 18/04/2014
ISBN 2505061084
EAN 978-2505061083

Tome 3

Date de parution 03/07/2014
ISBN 2505061092
EAN 978-2505061090

Quatrième de couverture:

Un pouvoir convoité, un secret bien gardé, la bataille sera endiablée!

L’avis des sorcières:

Il n’y a pas si longtemps, en flânant  dans une librairie de Lille, je suis interpellée par un manga à la couverture colorée, et ou un mot magique apparait :Witch… Je ne pouvais pas ne pas m’arrêter…

Takamiya est un lycéen comme les autres, menant une vie somme toute banale, enchaînant les journées pareilles les unes aux autres. Ayaka Kagari est quant à elle la personne la plus adulée du lycée (elle a même ses groupies, et un service de garde rapprochée). Et pas de chance pour Takamiya car il se trouve assis juste à côté d’elle ce qui lui vaut de subir toute sorte de brimades de la part de ses camarades de classe. Alors qu’il est de corvée de poubelle, il va se retrouver attaqué par des lapins mécaniques… Et le comble est qu’il va être sauvé par Ayaka, qui va se révéler sous son vrai jour: celui d’une sorcière du feu. Bien entendu ce garçon  ordinaire se révélera ne pas l’être tant que cela, et d’autre sorcières vont vouloir l’éliminer. Ayaka sera sa protectrice!

Le graphisme est soigné, beaucoup de détails sont apporté aux personnages, aux décors, et plus encore aux scènes de combats, où là des doubles pages vont mettre en valeur le pouvoir de Ayaka. Le coup de crayon est fluide, net, ce qui rend, malgré les détails des dessins jolis et lisibles.

Au niveau de l’intrigue, elle se met en place doucement. Après la lectures des 3 premiers tomes, on ne cerne pas tout à fait les objectifs des protagonistes (principaux ou secondaires). Ayaka et Takamiya ont tous deux des caractères opposés ce qui va donner des situations marrantes. Ici, « la princesse » en détresse est Takamiya.

C’est une série qui peut donner quelque chose d’intéressant (dans le long terme). Bref ce fut une lecture agréable et une série que je pense suivre.

Witchcraft works 4

 

Lu pour:  Challenge halloween img_6470_new1 et banniere

Publicités

10 réflexions au sujet de « Witchcraft works de Ryu Mizunagi »

  1. Ping : Challenge hallowenn | même les sorcières lisent

  2. Ping : Challenge BD | même les sorcières lisent

  3. Ping : Witch list challenge | même les sorcières lisent

  4. Ping : Livres présentés | même les sorcières lisent

  5. Ping : Livres présentés # 2 | même les sorcières lisent

Laisser une formule magique

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.