chromo-oiseau-couronnc3a9-ana-rosa1

 

Un très beau rendez-vous proposé par Asphodèle: tous les quinze jours , partager un poème. Aujourd’hui je vous propose une chanson peu connu de Daniel Balavoine qui convient bien à la saison. Cette chanson à une place particulière pour moi car elle me rattache à des souvenirs d’enfance.

Couleurs d’automne

Et dans ses rêves
Aux couleurs brèves
Elle me fait l´amour au milieu des oiseaux
Quand elle se lève
Quand elle se lève, entre ses lèvres
Pour tout me raconter, elle cherche ses mots

Et je me dis
Elle a les yeux couleur d´automne
Et je la regarde
Elle ne répond jamais au téléphone
Et je la regarde

C´est une enfant trouvée dans un naufrage
Et je la garde
Une bien belle fille pour son âge
Et je la garde
Mais elle ne sait lire
Et n´ose pas le dire
Elle sait simplement
Sourire à en mourir
Si souvent

Quand je lui parle du vent
Elle s´étend, elle apprend
Elle m´aime tant
Et plus rien n´est comme avant
Elle comprend, elle m´attend
Je l´aime tant
Et de fou rire
En souvenir

Je l´aurais présentée à mes parents
Mais il faut dire
Oui il faut dire
Que de moi elle attend déjà deux enfants

Et je me dis
Ils auront les yeux couleurs d´automne
Et je la regarde
Ils ne répondront pas au téléphone
Et je la regarde
Ils écouteront l´histoire de son naufrage
Et je la garde
Et penseront qu´elle ne fait pas son âge
Et je la garde

Ils ne sauront pas lire
Seront fiers de le dire
Tout simplement
Avec un grand sourire
A en faire mourir
Tous les savants

Je leur apprendrai le temps
Les goélands et le temps
Sans argent
Oui mais tout est comme avant
J´ai perdu mon temps
Et l´hiver m´attend

De Vous a Elle en Passant Par Moi – Daniel Balavoine

 

Publicités