La guerre des Sambres
Dessinateur Marc-Antoine Boidin
Scénario Yslaire
Editeur Glénat
Date de parution 13/10/2010
Collection Caractere
ISBN 2754800948
EAN 978-2754800945
Illustration Illustrations couleur

Date de parution 05/06/2013
ISBN 272349649X
EAN 978-2723496490

Date de parution 31/10/2012
ISBN 2754807918
EAN 978-2754807913

Le mot de l’éditeur:

La collectionLa Guerre des Sambre est une collection de romans d’amour, dont la série principale, Sambre, conte l’histoire de Bernard et Julie. Chaque histoire se décline en un cycle de trois albums qui sera écrit par Yslaire et dessiné par un dessinateur différent. Chaque cycle peut se lire séparément, comme une œuvre exceptionnelle, ou comme un chapitre d’une folie amoureuse qui traverse les générations… Après l’histoire des enfants de Bernard et Julie, Bernard-Marie et Judith, le second cycle était consacré à leurs parents, Hugo & Iris. La collection se poursuit aujourd’hui avec l’histoire de leurs arrière-grands-parents, Charlotte & Werner.La sérieLa Guerre des SambreCycle 2 -Werner & Charlotte / Tome 1 : Automne 1768Quelle est l’origine de la tragédie des Sambre ? En remontant l’arbre généalogique de la famille maudite, le deuxième cycle intitulé Werner & Charlotte va explorer les circonstances troubles qui ont précédé la naissance du père de Hugo, Maxime-Augustin. Le deuxième cycle jette un éclairage nouveau sur les origines de la folie qui touche Hugo et tous ses descendants. Il sera composé de trois albums dessinés par Marc-Antoine Boidin, qui paraîtront à une année d’intervalle.L’action commence à Vienne en 1768, peu avant le mariage de Marie-Antoinette avec le futur Louis XVI. C’est là que se sont exilées Jeanne-Sophie de Sambre et sa fille Charlotte. Dans l’atmosphère sulfureuse des salons de la cour impériale, elles font la connaissance d’un farouche orphelin aux yeux rouges, nommé Werner von Gotha. Malgré toutes les manœuvres de sa mère, qui souhaite pour elle meilleur parti, Charlotte en tombe amoureuse. Inéluctablement.Werner & Charlotte – Premier degré d’ascendance [1768-1769] « Malheur à celui qui aimera une fille aux yeux de braise car celui-là pleurera sa vie durant des larmes de sang ». Hugo Sambre l’a écrit. Son livre, La Guerre des Yeux, décrit depuis l’aube de l’humanité la funeste attirance de ses ancêtres aux yeux noirs pour des femmes aux yeux rouges. À chaque génération, leur passion mène un Sambre à la folie et à la mort. Les circonstances qui ont entouré la naissance du père de Hugo éclairent sa vie et le mystère de cette fatalité dont tous les Sambre ont hérité.

L’avis des sorcières: 

La Guerre des Sambre est une série qui fait partie de la collection des Sambre. J’ai fait la découverte de cette saga dans la BDthèque de mon père. Comme souvent, c’est le style graphique qui m’a attiré : La couverture de la saga Werner et Charlotte (comme celle des autres sagas des Sambre) est juste magnifique. Toute en nuance de rouge. Les dessins à l’intérieur ont aussi une dominance rouge et grise. Le dessinateur change à chaque génération, ici c’est Marc Antoine Boidin. C’est une réussite. L’esprit de la série est là, son trait est fin, sur. Même s’ il y a nombre de détails dans certaines planches, c’est juste superbe.

Werner et Charlotte est le premier degré d’ascendance des Sambre (pour ceux qui ont suivi la saga, nous remontons dans le temps). Qu’elle est l’origine de cette malédiction ? L’action commence à Vienne en 1768 (année de mariage du roi Louis 16 et Marie-Antoinette). Charlotte et sa mère Jeanne Sophie de Sambre se sont exilé à Vienne, et évoluent dans les cours de l’époque. C’est là que Charlotte va tombée amoureuse, malgré les manœuvres de sa mère qui lui souhaite un meilleur parti, de Werner Von Gotha, un jeune orphelin… aux yeux rouges.

L’histoire est fouillée. Nous plongeons sans difficulté dans cette époque. Et nous nous demandons vraiment d’où vient cette malédiction. Les décors sont superbe et rendent bien ( je pense car je ne suis pas assez vieilles pour l’attester) l’idée que l’on se fait de cette époque.  Cependant je n’ai pas trouvé que cette trilogie nous donnait les réponses escomptées, des pistes à la rigueur. Cela laisse présager un nouveau degré d’ascendance en préparation. J’espère que ce sera dans ce cas le dernier, et qu’il nous apportera les réponses tant attendues.

Werner et Charlotte 2 Werner et Charlotte 1

 

Lu pour le challenge img_6470_new1

 

Publicités