reines-et-dragons-c1
Auteur Lionel Davoust, Sylvie Miller
Editeur Mnémos
Date de parution 31/05/2012
ISBN 2354081391
EAN 978-2354081393

Quatrième de couverture:

« LES AILES IMMENSES. LE CORPS VASTE. La tête cornue et mobile au bout du cou. Et ces plaques d’écailles d’un bleu noir. La reine Ayline aurait pu défaillir si elle n’avait connu une succession d’épreuves, si elle n’avait été ballotée d’un cauchemar à l’autre. Son cœur était celui d’une guerrière : il n’était pas invincible mais il ne cesserait de battre qu’au prix d’une défense farouche. Elle sortit son glaive du fourreau ; il lui sembla dérisoire face a la puissance du monstre qui se percha sur l’édifice, ailes toujours déployées. »

Réalisée en partenariat avec les Imaginales le festival d’Epinal où le meilleur des auteurs de la fantasy française et mondiale se retrouve chaque année, l’anthologie Reines et Dragons s’inscrit dans la lignée de Rois et Capitaines, de Magiciennes et Sorciers et de Victimes et Bourreaux, saluée par une critique enthousiaste qui y a vu « sans doute la meilleure anthologie de Fantasy francophone parue à ce jour » (ActuSF).

D’un univers à l’autre, de l’exaltation aventureuse à la retenue intimiste, tout l’éventail de la Fantasy se déploie, porté par sa créature la plus légendaire et par sa figure la plus complexe. Drégongeon et son Elfrie, Chuchoteurs du dragon, Reines protectrices ou vengeresses, Soeurs de la Tarasque, Eveilleuse entre deux mondes, Déesses aux deux visages : vivez les frissons de l’épopée et de l’émotion, assistez à la confrontation de ces Reines et Dragons !

AUTEURS Pierre Bordage Charlotte Bousquet Nathalie Dau Anne Fakhouri Mélanie Fazi Mathieu Gaborit Thomas Geha Vincent Gessler Justine Niogret Chantal Robillard Adrien Tomas Erik Wietzel

Très impliqués dans l’équipe d’animation depuis la création, en 2002, du festival Imaginales, Sylvie Miller et Lionel Davoust y traduisent les propos des invités étrangers ou y assurent la modération des tables rondes. Tous deux écrivains et traducteurs, ils œuvrent depuis de nombreuses années dans le domaine des littératures de l’imaginaire, ayant notamment, pour elle, dirigé plusieurs anthologies et, pour lui, assuré la direction de la revue Asphodale.

Thomas Geha est un écrivain français né le 13 avril 19761 à Guingamp. Il a passé son enfance dans la commune de Loguivy-Plougras, Côtes d’Armor.

Il est l’auteur d’une vingtaine de nouvelles en revues et anthologies. L’une d’elle, Là-bas, dépeint un jeune homme à Prague qui, pris de folie, tue sa petite amie sur le pont Charles. Entre mythe du golem, féerie et poésie. En 2007 une autre nouvelle, Mais où est donc passé Ernie Carb Hammett ? a été adaptée en court-métrage par Mike Opuvty sous le titre Ernie Carb Hammett2.

Il a également écrit un roman, A comme Alone, dont la suite Alone contre Alone est parue en mars 2008, chez le même éditeur, Black Coat Press. En juillet 2009, Alone contre Alone est nommé au second tour du prix Rosny aîné, le prix public de la Science-Fiction d’expression française, remis tous les ans lors de la convention nationale de Science-Fiction.

Son troisième roman, la première partie d’un diptyque de fantasy intitulé Le Sabre de Sang, a paru en octobre 2009 aux éditions Critic. Le deuxième volume a paru en mai 2011. Les deux volumes sont repris en poche en février 2014 dans la collection Folio SF des éditions Gallimard.

Ses romans se réclament de l’influence de Jack Vance et, surtout, de Julia Verlanger, comme il le dit dans une interview sur le site ActuSF.

En tant que nouvelliste, son recueil Les Créateurs a été très bien accueilli par la presse spécialisée comme généraliste.

Il a publié également sous son vrai nom, Xavier Dollo. En 2010, il crée, avec son frère Mikaël, sa maison d’édition, les éditions Ad Astra.

Il est également membre du comité de rédaction de la revue Fiction (Moutons Électriques éditions), et a été membre du jury du Prix Imaginales de 2003 à 2008. ( Source http://fr.wikipedia.org/wiki/Thomas_Geha )

L’avis des sorcières:

L’histoire se déroule dans un royaume de l’Esflammme du Dragon. C’est un royaume de fantasy médiéval, où la société est segmentée en caste bien défini, et protégée par un dragon. Dans ce royaume, le roi et la reine sont choisi par le Dragon, avec lequel ils vont entretenir une relation particulière: sans même le voir, le Dragon va les guider dans leur règne, et ce par des rêves…. Hiodes sera choisie et elle devra quitter sans petite vie tranquille… mais « Aucune jeune fille ne souhaiterai être reine ». Douze ans plus tard, nous la retrouvons dans les bras de son amant. Cette situation ne plait pas forcément aux Chuchoteurs, de plus  ses rêvent avec le Dragon changent… Tenterait il de lui dire quelque chose en particulier?

J’ai beaucoup aimé découvrir cet auteur et cette nouvelle. J’ai pris plaisir à suivre Hiodes dans son histoire. L’auteur a su créer un univers et des personnages aux relations assez riche et bien construites en quelques pages seulement. Cette nouvelle est assez triste quand même, mais pas larmoyante non plus.

Je pense poursuivre la découverte des écrits de cet auteur…

Seconde nouvelle de la LC Reines et dragons LC

Publicités