micro-sorcier

 

Bonjour à tous,

aujourd’hui nous allons vous parler de Jess Swann, jeune auteure qui aime reprendre les héros de Jane Austen et les transposer dans le monde moderne mais pas seulement. J’adore ces interviews car en plus de vous les faire découvrir je m’aperçois souvent que j’ai plein de goût commun avec les auteurs 🙂

Jess Swann

 

Les sorcières: Quel est ton parcours en tant qu’auteure? (depuis quand? comment?…) 

Jess Swann: Alors… j’ai toujours voulu écrire, mais j’avoue que, plus jeune, je manquai d’idées… Puis, j’ai vu Pirates des Caraïbes 2 et pouf : déclic ! J’ai donc commencé à écrire des fanfictions (en 2006). Des choses pas terribles au début, mais les années passant, « l’expérience » aidant, j’ai commencé à acquérir une « méthode d’écriture ». Peu à peu, je me suis également démarquée du fan dom Pirates en inventant mes propres personnages et en les intégrant à l’histoire, puis en explorant d’autres œuvres à travers la fanfic ( Twilight, Orgueil et Préjugés, Vampire Diaries…). En parallèle, j’ai également commencé à inventer mes propres histoires (le premier jet de « La dame aux papillons » date de 2011 au départ, l’histoire faisait…6 pages !

J’avoue que je ne me suis jamais projetée comme « auteure éditée », à la base j’y suis venue par hasard… C’est Anne Rossi qui m’a transmis l’appel à textes des Roses Bleues pour une réécriture moderne d’Orgueil et Préjugés : connaissant assez bien le roman, je me suis dit que j’allais tenter pour le fun et pour avoir l’avis d’un pro sur mon écriture. Sauf que j’ai gagné… du coup, je suis rentrée dans le bain et, une fois qu’on a été éditée, c’est dur de revenir en arrière et de reprendre ses petites fanfic ^^. Du coup, je me suis investie à fond dans mes propres histoires, plutôt que de continuer celles des autres.

LS: Après Amour Orgueil et préjugés ( qui fait penser à Jane Austen) tu écris La dame aux papillons qui se passe en 1815, Le XIXème siècle te passionne?

JS: Oui et non. A la base, je préfère toujours écrire des histoires qui se situent dans le passé c’est vrai. Mais ma vraie passion c’est la littérature anglaise. J’aime Jane Austen, les sœurs Brontë… Les romans gothiques aussi : La dame aux papillons est d’ailleurs un « hommage » au genre.

Fan art La dame aux papillons

 

LS: Quels sont les auteurs ou personnes qui t’inspirent?

JS: Les auteurs sont principalement des « classiques » : Jane, Margaret Mitchell, Wilkie Collins. Des auteurs qui prenaient le temps d’écrire et de développer leurs histoires. Sur les personnes, je dirais que je pense souvent à Ian Somerhalder quand j’imagine mes personnages masculins *rire*

LS:  Quels sont tes projets pour cette nouvelle année? Des salons prévus?

JS: Mes projets… Ouch beaucoup de choses. Déjà la sortie de « Constance et Séduction », réécriture moderne de Raison & Sentiments qui est sortie en Février chez Artalys. Ensuite, retour à mes premières amours avec le tome 1 de l’époque 1 de ma saga «  Le seigneur du Miroir Fumant » , un mélange de piraterie et de mythologie aztèque (d’ailleurs, à la base c’est une fanfic que je « dépiratedescaraïbise » afin d’en faire une vraie histoire). Une fois cela terminé, j’enchainerai sur la réécriture moderne de Northanger Abbey (encore Jane Austen ! )

Côté salon, j’ai prochainement deux salons de prévus dans le Nord de la France mais cela reste à confirmer ^^

LS: As tu un livre de chevet?  Tu sais, celui que tu adores, que tu as déjà lu 15 fois et que tu conseilles tout le temps?

JS: AUTANT EN EMPORTE LE VENT !! Je l’ai lu…. Nettement plus que 15 fois, je le connais pratiquement par cœur et j’attends avec impatience de pouvoir en faire une version moderne (oui, j’ai un problème avec ça ^^). Sinon, j’ai aussi Les liaisons dangereuses, Orgueil et Préjugés, Dracula… Mais aussi les romans de Virginia C Andrews (les vrais, pas la franchise) toute la saga Angelique d’Anne Golon et plus récemment Ambre de Kathleen Winsor. Ce sont des romans intemporels et j’ai toujours autant de plaisir à les relire, je m’en inspire beaucoup pour construire mes histoires.

 

La dame aux papillons de Jess Swann

La dame aux papillonsPort Royal, 1815.
Violet Sorrow, née d’une Créole et d’un Anglais, ne se tient plus de joie! Elle va enfin rencontrer la famille de son défunt père et visiter la lointaine Angleterre, dont son père lui a tellement parlé. Mais quand elle arrive sur place, elle reçoit un accueil mitigé. Son cousin germain Andrew, ce jeune homme exécrable qui passe ses journées à boire, semble la détester, alors que sa cousine Constance l’enchante par son caractère joyeux et spontané. La société anglaise est-elle aussi parfaite qu’elle l’avait pensé ? Et quel secret cache aux yeux du monde William, l’oncle de Violet ?
Les apparences sont parfois trompeuses, ce que notre héroïne apprendra aux détours d’un récit gothique où la folie côtoie une antique mythologie… Sans oublier un soupçon de romance.
Amour, orgueil et préjugés

Amour, orgueil et préjugé
Cassandra Nothfield est étudiante à la faculté de Lettres de Limerick, Irlande. Si elle a une tendresse particulière pour son père, professeur retraité de Lettres, et une grande complicité avec sa soeur aînée, au caractère pourtant radicalement opposé au sien, Cassandra se sent en décalage avec sa mère et ses autres soeurs. Toutefois, aussi exubérantes que ces dernières puissent être, elle ne tolère pas qu’on les raille.
Pour qui se prend ce grand brun aussi séduisant qu’arrogant qui se tient aux côtés du jeune directeur Lorley, lors de la présentation de la nouvelle filiale commune à leurs deux groupes ?

Toutefois, les apparences sont souvent trompeuses et la fierté mauvaise conseillère.
Les actes se révèleraient-ils plus éloquents que les mots lorsqu’il s’agit d’amour ?

Constance & Séduction


Après le décès de leur père, Isobel et Helen Westlake sont forcées d’abandonner la demeure dans laquelle elles ont grandi et déménagent à Chester dans le nord de l’Angleterre. Tandis qu’Isobel entretient une relation amicale avec Adam, tout en tentant de mener sa carrière et de veiller sur sa cadette, Helen fait la connaissance du flamboyant Oliver Vane… Amour, frustration et surtout vérités cachées sont au rendez-vous de cette réécriture moderne de « Raison et sentiments » de Jane Austen.

Ses blogs: Jess Swann et La plume de Jess Swann

La semaine prochaine découvrez un peu plus sur Delphine Dumouchel.

 

Publicités