Les yeux Améthyste

 

Auteur Enamorte
Editeur Chat Noir Eds Du
Date de parution 01/02/2015
Collection Graphicat
ISBN 1090627661
EAN 979-1090627666

Quatrième de couverture:

Prisonnière d’une relation violente, Fae perd tout espoir de s’en sortir. Sa vie, succession de désillusions et de mauvais choix, elle souhaite y mettre un terme. Mais même son vœu de simplement cesser d’exister lui est refusé : son dernier souffle expiré, elle fait la rencontre d’un personnage aussi mystérieux qu’élégant, Azrael, l’ange de la Mort.

La créature, bien loin d’être menaçante, semble au contraire manifester une prévenance particulière à l’égard de la jeune fille, qu’il invite dans son royaume d’Outremonde, afin de lui éviter le cycle douloureux de la réincarnation.

Après une hésitation légitime, Fae accepte de suivre son intrigant guide. Pourtant, une fois sur place, des événements étranges surviennent, et Azrael ne daigne pas lui donner la moindre explication. Pourquoi tant de secrets de la part de celui qui a juré de la protéger ? A-t-elle seulement fait le bon choix en le suivant dans les profondeurs d’Outremonde ?

L’avis des sorcières: 

Azrael est un personnage unique : Ange de la Mort, semblant issu d’un autre siècle , que ce soit dans ses manières ou sa façon de se vêtir, torturé et mélancolique comme seul l’Ange de la Mort peut l’être, et jouant du violoncelle… Fae est une jeune femme désillusionnée qui a décidé d’en finir avec son existence. Azrael, lui, désire autre chose pour  Fae. Ces personnages semblent tout droit sortis de l’univers de Tim Burton. C’est ce que j’ai aimé, me retrouver dans un univers gothique, et étrange.

Au fil des pages, nous accompagnons Fae dans son immersion dans le monde d’Azrael. Bien qu’au début tout semble « aller pour le mieux », nous nous rendons vite compte, tout comme Fae, que les choses ne sont pas ce quelles sont, et malgré ses interrogations, Azrael trouve toujours moyen pour détourner du mystère. Tout le long du récit nous allons nous questionner.

J’ai trouvé l’histoire bien écrite, bien menée. La relation entre Azrael et Fae est très intéressante et est la chose qui va nous tenir : qu’est ce qui les relie? Pourquoi Fae et pas une autre? De quoi la protège t il en fait? Qu’elle va être leur destin à chacun? Ensemble ou pas? Je le conseille au amateur de ce type de roman gothique un peu curieux.

Les illustrations sont très belles et rendent bien l’esprit gothique de par les traits que par les couleurs. J’aurais aimé plus d’illustrations (même si ce n’était pas le but du livre) ^^

Dernière chose, j’ai bien aimé le petit flip book en bas de page : un corbeau en train de voler! 😉

Merci aux  Chat noir logo pour cet envoi.

 » « Veuillez pardonner mon intrusion, Mis Ferryman. Mon nom est Azrael et je suis l’ange de la Mort. Je regrette sincèrement d’être inopportun, mais je dois m’entretenir avec vous au sujet de votre décès, et cela serait tellement plus aisé d’en parler si vous pouviez sortir du placard. » « 

Publicités