Premier sang

Date de parution 16/04/2015
Editeur Éditions Laska
Format ePub
Type de DRM Adobe DRM

Présentation de l’éditeur:

Shandra a grandi au rythme de sa formation à l’académie. Il ne lui reste désormais plus qu’une étape avant de devenir maître à son tour. Un dernier apprentissage pour lequel elle se voit assigner un nouvel enseignant : Kalhen Xantar, maître d’armes de la maison impériale.

    Dès leur premier contact, ses yeux d’or qui ne la lâchent pas troublent Shandra. En a-t-il conscience, le fait-il exprès ? Qu’attend-il réellement d’elle ?

    Au fil de leurs duels et des épreuves, Shandra va trouver de plus en plus difficile de feindre l’indifférence…

L’avis des sorcières: 

Merci aux  Laska pour cet envoi.

Premier épisode de la série « Par le sang », Premier sang augure une histoire sympathique. Malheureusement je trouve le format frustrant.

En effet le côté épisode fait que certains passages qui selon moi mériteraient d’être approfondit ne le sont pas assez. J’aurais voulu plus de détails, rentrer plus en profondeur dans l’univers que nous propose Florence Cochet car il y a du potentiel dans cette histoire .

J’ai hâte de découvrir la suite. Dans cette première partie l’auteure pose les bases en nous présentant Shandra à l’aube d’un grand changement qui va bouleverser sa vie. En effet cette jeune femme va démarrer une nouvelle formation à l’académie où elle étudie depuis de nombreuses années. Son ancien maître va la quitter et elle va rencontrer  Kalhen Xantar aussi troublant qu’exigeant.

Néanmoins des questions restent: quelle est cette académie? et l’arme de Shandra, pourquoi est elle si sanguinaire alors que la jeune femme semble bien plus douce? Comment ont-ils pu se retrouver lié?

L’auteure nous propose des personnages intéressant et arrive à nous les rendre attachant, notamment la relation de Shandra et son premier maître. Le style est précis, sans fioriture l’auteure va à l’essentiel comme le demande ce format.

De la magie, de la romance, un univers propre. De quoi augurer une bonne histoire. J’attends la suite et je la lirai avec plaisir.

Publicités