Taliesen

Auteur Stephen Lawhead
Editeur Lgf
Date de parution 16/01/2002
Collection Ldp, numéro 15218
Format 12cm x 18cm
ISBN 2253152188
EAN 978-2253152187

Quatrième de couverture:

« Je ne pleurerai plus les disparus, endormis dans leur tombe marine. Leurs voix s’élèvent : «Conte notre histoire, disent-elles. Elle mérite de rester dans les mémoires.» Je prends donc la plume… »
Ainsi commence la tragédie de l’Atlantide engloutie, à jamais disparue dans de terribles convulsions. Fuyant le cataclysme, trois navires désemparés emportent le roi Avallach et sa fille vers Ynys Prydein, une île noyée dans les brumes.
Dans ce nouveau monde, où les guerriers celtes luttent pour leur survie dans les derniers soubresauts d’un Empire romain agonisant, ils essaient tant bien que mal de refaire leur vie. De la rencontre de ces deux civilisations, et de l’union de la jeune princesse atlante avec le barde Taliesin, naîtra celui que chacun connaît désormais sous le nom de Merlin…

Le Cycle de Pendragon comprend :

1. Taliesin
2. Merlin
3. Arthur
4. Pendragon
5. Le Graal

L’avis des sorcières:

Dans ce premier tome du cycle de Pendragon, Spephen LAWHEAD nous propose sa vision de la légende Arthurienne, et pour commencer il remonte bien avant les principaux protagonistes: Arthur et Merlin, pour nous donner une hypothèse de genèse, intéressante et inédite: passant par Taliesin. Ce dernier est une figure emblématique de la mythologie Celte, il est souvent présenter comme étant Merlin. Ici, il nous le défini comme le père de Merlin.

Il commence par nous présenter deux jeunes gens que nous allons suivre depuis leur prime enfance jusqu’au …. no spoiler! 😉 D’un côté nous avons Charis, princesse de l’Atlantide qui va surmonter beaucoup d’épreuves. De l’autre côté nous avons Taliesin est un enfant recueilli par Elphin, prince héritier malchanceux, et qui va se révéler posséder un don de visionnaire exceptionnel.

Stephen Lawhead a une écriture riche et belle. Les descriptions réalistes nous emmènent facilement tant dans le monde de l’Atlantide que dans le monde celte. Il a cette capacité à alterner finement les moments de description de scène d’action à des moment plus calme, plus mystique sans nous perdre ou nous ennuyer.

Au début, chaque chapitre alterne entre les personnages. Stephen nous amène à apprendre à connaître ses personnages, ce qui les a amené à être ce qu’ils sont, ce qui les a forgé. Charis est au début une jeune princesse, assez indépendante de caractère, ayant un caractère assez fort. Heureusement pour elle car la vie ne va pas être tendre pour elle. Taliesin, lui mène une vie peu être moins intense en action, mais plus spirituelle.

Ce livre a été une très agréable découverte.

Un petit bémol pour moi, la reconversion un peut trop facile et presque radicale de Taliesin à la religion du dieu unique….

Lu pour le challenge fantasy et thrillers LC bisLc avec L’île aux livres

Dix sont les anneaux, et neuf torques d’or

ornent le cou des seigneurs d’antan;

Il existe huit vertus cardinales, et sept péchés

pour lesquels mettre son âme à l’encan;

Six est la somme de la terre et du ciel,

de tous objets futiles ou importants;

Cinq est le nombre des nefs qui fuirent

la froide Atlantide perdue dans l’océan;

Quatre rois se trouvèrent épargnés,

et trois royaumes demeurent en occident;

Ils furent deux, dans le fort de Llyonesse,

qui s’aimèrent désespérément;

Il est un monde, un Dieu, et un roi dont les étoiles

prédirent au druide l’avènement.

Publicités