Titre: Evolutis – Livre 1: De chair et de sang
Auteur: Christie Bronn
Editions: Editions de la Reine
Parution: 15 juin 2015
Format: Papier ou ebook

Quatrième de couverture:
2033, Ebola a ravagé notre monde. Les Evolutis protègent ce qui reste de l’humanité.
Traquée, Emma doit lutter pour sa survie et contre elle-même. Son sang est la clé.
Dans sa fuite solitaire, elle rencontre Ian qui lui fait entrevoir ce qui peut la sauver ou la détruire : l’espoir.
Ami ou ennemi ?
Tiraillée dans sa chair et son sang, elle devra choisir.

L’avis des sorcières:

Merci à téléchargement (4)  et aux éditions Editions de la reine logo pour ce partenariat.

En 2033 la terre survi apeurée, démunie. Ebola a muté ravageant, décimant le monde tel que nous le connaissons. Seule une partie de l’Europe n’a pas encore été infectée. Emma a quitté les USA afin de survivre. Elle se cache car elle est traquée. Derrière ses yeux améthystes se cachent un secret. Elle est l’originelle celle dont le sang a été modifié à cause d’un sérum crée par son père destiné à l’origine à protéger d’Ebola. Seule elle ne peut se fier à personne. Personne ? Et si le mystérieux Ian pouvait lui apporter ce dont elle avait besoin.

Evolutis est une structure crée par Ferguson qui a trouvé un moyen d’enrayer la maladie en immunisant les individus par une puce implantée dans le cerveau. Cette puce ultra-connectée  calcul les besoins, l’état de santé etc. mais laisse t elle la place au libre arbitre? est ce la meilleur solution? Emma devra aussi lutter contre Slawn, responsable de la mort de son père qui la traque afin de découvrir la formule du sérum . Pour cela il est prêt à tout.

Alors là je ne m’attendais pas à ça ! Ce genre d’histoire en général ce n’est pas trop mon truc. Pourtant le style de l’auteure m’a entraînée dans ce monde, notre monde, en ruine. J’ai été happée par l’histoire menée tambour battant. Les actions s’enchaînent à un rythme effréné et je n’ai pas eu le temps de m’ennuyer (peut être quelques longueurs sur ses considérations amoureuses). L’écriture est fluide, simple mais agréables.

Emma, le personnage principal, m’a un peu agacée. Son côté trop fleur bleue un peu guimauve par moments m’a fait râler mais ce comportement s’explique par le fait que dans un monde où elle a tout perdu, où elle est traquée, elle ressent le besoin de se raccrocher à quelque chose d’humain : l’amour, une présence à ses côtés. Alors je lui pardonne 🙂

Ian m’a intriguée. J’ai envie d’en savoir plus sur lui. Par contre bizarrement je n’ai pas pu m’empêcher de voir en lui le Quatre de Divergente … étrange les amalgames que fait mon cerveau .

Le monde décrit par Christie Bronn est bien construit. Il se tient et fait froid dans le dos, même si on retrouve une trame assez classique pour le genre et quelques clichés.

J’ai vraiment passé un bon moment avec ce livre très divertissent et j’ai hâte de découvrir la suite.

Mes cheveux tombent autour de mon visage, le masquant aux regards indiscrets des drones de surveillance qui bourdonnent au-dessus de nos têtes. Ils permettent de s’assurer qu’aucun comportement suspect ne va troubler la faible tranquillité que l’état a réussi à instaurer […]

Publicités