Eclipsis - Tome 1

Auteur Ansciaux Emilie
Editeur Publibook
Date de parution 11/07/2013
Collection Mon Petit Editeur
EAN 978-2342009125
ISBN 2342009127

Quatrième de couverture:

Angélique, jeune orpheline combattant dans l’Organisation, doit quitter sa famille d’adoption et fuir son monde afin d’échapper à la vengeance de son souverain. Durant son exil, elle croisera la route de Gardiens, qui lui apprendront que son Voyage n’est pas fortuit. Aidée par ses compagnons de route, Angélique traversera les Mondes pour découvrir son passé et retarder l’Eclipsis. Mais suivra-t-elle la voie qui est tracée pour elle ou fera-t-elle mentir la prophétie?

…quand quelqu’un entreprend un voyage, celui-ci ne peut être interrompu. Tant que l’on trouve une porte à traverser, on se doit d’avancer…

L’avis des sorcières:

Angélique est orpheline. Elle vit dans le monde principal sous le règne du roi Valafar, un tyran secondé par 5 sorcières aussi puissantes que malveillantes. A la suite d’un acte de bravoure pour « l’organisation », les clandestins et rebelles de son monde, la jeune femme se retrouve poursuivit par la vengeance du souverain. Elle doit alors fuir son monde et traverser une porte sans retour vers un autre monde. Son destin est alors en marche car une prophétie a été écrite il y a très longtemps sur elle. Mais selon ses choix tout peut basculer dans un sens ou dans l’autre.

Angélique est une jeune femme rebelle au fort tempérament. Elle cherche à comprendre son passé, ce qu’on attend d’elle. Certes c’est une guerrière mais elle a des doutes, des faiblesses. C’est une héroïne que j’ai apprécié même si parfois je l’ai trouvée dure avec ses compagnons. Mais on comprend ses réactions et ses décisions qui sont le reflet de son instinct de survie. Angélique est une rebelle bien sur mais elle accepte l’arrivée, tout au long de son voyage, de compagnons sur lesquelles s’appuyer. « Seul on va plus vite mais ensemble on va plus loin. » résume bien l’idée globale de sa quête.

Aurèle est une femme sensible et un peu perdue qui arrive par hasard sur la route d’Angélique et l’accompagnera contre son gré au début. Mais chaque personnage a une raison d’être là. Comme les pièces d’un puzzle l’histoire se construit petit à petit. En général on en sait un peu plus avant les protagonistes eux-même mais cela nous pousse à connaitre la suite car on souhaite savoir l’issue.

Tout comme Aurèle, Arthan est mis sur la route d’Angélique sans vraiment le vouloir mais il se révélera un précieux allié dans leur épopée.

La scène du passage de l’avant dernière porte m’a particulièrement émue. Je l’ai trouvé très dur.

Ce livre, cette histoire m’a touchée car au delà de l’histoire fantastique j’ai vu une philosophie de vie qui m’a plue. Angélique entame un voyage. Elle passe des portes sur un autre monde et ne peut plus faire demi-tour. Elle doit atteindre le but de sa quête pour trouver les réponses qu’elle souhaite et enfin le répit. J’ai trouvé cela vrai car lorsque nous même nous lançons des défis, des projets on avance par étapes ( portes) . Parfois plusieurs options s’offrent à nous et selon notre ressenti du moment nous choisissons l’une où l’autre sans connaître l’issue en espérant juste avoir fait le bon choix et réussir dans notre entreprise. Dans notre cheminement personnel nous choisissons des amis pour nous épauler et à la fin certains sont toujours là, d’autres non. Et bien on retrouve tout cela dans le livre d’Emilie Ansciaux, en tout cas c’est comme cela que je l’ai vécu. Moi qui lit plus facilement des romances et bien depuis que j’ai découvert certains très bon auteurs francophones je me plais à lire du fantastique ( et pour le coup il n’y a pas de romance dans celui là! ou à peine (les personnages sont humains … 🙂  ) )

Bref j’ai beaucoup aimé Eclipsis, la destinée des mondes et comme au salon de Dormans j’ai acheté le tome 2 je pourrais le lire avec plaisir rapidement avant la sortie du tome 3.

 – C’est toute la difficulté que rencontre les gens qui choisissent d’accomplir un voyage. Il s’agit simplement d’une succession de décisions à prendre, pour tenter d’arriver au terme de celui-ci.

 

Lu pour le challenge Le challenge des sorcières

Publicités