La fille d'Hécate, tome 2

Editeur Chat Noir Eds Du
Date de parution 01/06/2013
Collection Griffe Sombre
EAN 979-1090627192
ISBN 109062719X

Quatrième de couverture:

«Il parait que je suis devenue une femme et une sorcière accomplie… pourtant j’ai besoin plus que jamais qu’Hécate guide mes pas. Me voilà au service de la police, à tenter d’élucider des meurtres grâce à mes pouvoirs naissants. Ajoutez à cela ma recherche de boulot et mon ex qui refait surface… Voilà de quoi être déboussolée ! »

Après la découverte de ses dons d’empathie, Maëlys est propulsée au sein d’une enquête macabre : des jeunes filles ont été retrouvées atrocement mutilées, les scènes de crime évoquant la magie noire. Elle et ses amies vont devoir explorer les côtés les plus sombres de Marseille tandis que la vie sentimentale et professionnelle de notre héroïne ne fait que se compliquer de plus en plus…

L’avis des sorcières:

Une belle découverte que ce tome deux. Si dans le un (Fille d’Hécate – Tome 1: La voie de la sorcière de Cécile Guillot ) il me manquait un petit quelque chose pour vraiment apprécier ma lecture ce je ne sais quoi est ici !

On retrouve Maelys quelques temps après le tome un. Elle est un peu plus sûre d’elle en temps que sorcière même si elle est toujours aussi timide et a encore des doutes. Dans le un elle découvre son pouvoir, ici c’est plus un travail sur elle-même qu’elle va devoir faire à travers de nombreuses expériences : un nouveau travail, une collaboration avec la police pour une enquête sur des meurtres et une vie sentimentale compliquée.

J’ai apprécié de retrouver notre jeune héroïne qui chemine et apprend. Elle évolue bien et c’est appréciable. C’est une jeune fille de notre époque qui envoie des sms, attend des mails de celui qui fait battre son coeur… Comme quoi magie et modernité peuvent faire bon ménage.

Dorine est toujours adorable et comme la première fois je voudrais en savoir plus sur elle. Patricia elle n’est pas assez présente selon moi. Je suis sûr qu’elle a un potentiel.

Hécate est très présente ici mais tout comme Dorine je suis une sorcière attirée par son côté lumineux, son côté créateur. J’ai apprécié sa présence. J’ai aimé aussi les rituels qui ponctue le livre . On voit que l’auteure à fait des recherches c’est appréciable.

Concernant l’histoire je l’ai trouvée plus dynamique. L’enquête, le travail en institut psy auprès d’adolescents m’a vraiment intéressée. Et cela m’a fait tourner les pages rapidement. La fin est peut être encore une fois un peu trop brusque mais vraiment cela m’a moins dérangée que dans le tome un.

L’écriture est fluide et agréable. Les chapitres court s’enchaînent facilement.

Si dans le tome un le manque d’approfondissement de la wicca m’avait chagrinée ici puisque l’on est dans un autre contexte les informations m’ont semblée suffisante et à propos.

L’auteure a fait un travail très sympathique. Après cette lecture vraiment appréciée j’ai hâte d’acheter le tome trois et de m’y plonger !

« Oyez les paroles des sorcières:

notre secret caché dans la nuit

Lorsque le chemin était sombre

nous le révélons en ce jour d’hui.

Doreen Valiente »

Publicités