Le maitre des livres, tome 1

Auteur : Umiharu Shinohara
Editeur : Komikku
Date de parution : 8/08/2014
Collection : Seinen
EAN : 979-1091610629
ISBN : 1091610622

Résumé:

À la bibliothèque pour enfant « La rose trémière » vous êtes accueillis et conseillés par Mikoshiba, un bibliothécaire binoclard célèbre pour son caractère bien trempé. Mais contrairement à ce qu’il peut laisser paraître, c’est un professionnel de premier ordre. Aujourd’hui encore, adultes comme enfants perdus dans leur vie viennent à lui en espérant qu’il leur trouvera le livre salvateur.
Une histoire passionnante centrée sur la littérature et Mikoshiba, le « sommelier du livre pour enfant ».

L’avis des Sorcières:

Ce manga m’intriguait à force de le croiser sur la blogosphère. Ainsi ai-je sauté le pas.

Myamoto a fait la fête avec des amis après le travail, et a bu plus que de raison pour oublier ses ennuis. Dans ses déambulations plus que houleuse pour rentrer chez lui, il va pénétrer dans une bibliothèque pour enfants « La Rose Trémière ». S’il y rentre, c’est qu’il ne veut pas rentrer chez lui. Il y est accueilli froidement par Mikoshiba qui le prend pour un énième ivrogne qui cherche un endroit au chaud pour se reposer et cuver un peu. Le bibliothécaire a un caractère bien trempé, il ne fait pas dans la dentelle quand il a quelque chose à dire, et loin d’être qu’un prétentieux, il sait tomber juste. Alors quand il va proposé un livre à Myamoto, ce ne sera pas juste un livre, mais un ouvrage qui va permettre à Myamoto d’ouvrir les yeux. Une amitié va naître. Elle va être particulière. Ils vont apprendre à se connaitre mutuellement ainsi que d’autres personnes, toutes un peu perdue, fréquentant plus ou moins occasionnellement la Rose Trémière. Très vite, nous allons nous poser des questions sur ce bibliothécaire atypique, son rapport avec les livres ? On sent que la Rose Trémière est un lieu particulier ? mais en quoi ? Pourquoi est-elle perdue au fond de ce parc ? Toutes les histoires des personnages secondaires sont touchantes.

Les dessins sont très beaux. Ils sont clairs, ne se perdent pas avec des détails inutiles. Ils servent bien l’histoire.

Une belle découverte, dont je pense bien poursuivre la lecture.

Le maître des livres

 

Publicités