De l'autre coté de l'eau

Sortie : 8 Mars 2016

ISBN : 979-10-94786-06-2

Prix : 15 €

Collection : Plume d’Azur

Résumé:

Dans une ville merveilleuse, aux habitations faites d’arbres gigantesques et protégée par cinq grand Sages,
Enor mène une vie insouciante avec ses parents. L’arrivée de Shadrack,
un garçon énigmatique qui semble détenir de nombreux secrets, va bouleverser toutes ses certitudes.
« Pour quitter ce monde, tu dois traverser l’eau »
Mais, qu’y a-t-il de si mystérieux de l’autre côté de l’eau?

L’avis des sorcières:

Merci à plume blanche pour cette découverte.

Enor est un jeune garçon, un peu étourdi, qui vit dans une ville faite de maison arbre, nommée « Préservée », où tout le monde à l’air heureux. Enor l’est : il vit avec ses parents qui l’aiment, il est curieux, sa seule ombre au tableau c’est Dihamm, jeune fille énigmatique, qui semble venir d’une bonne famille. Alors qu’Enor passe  à la bibliothèque et qu’il va prendre un livre, Dihamm le veut aussi… mais c’est le seul exemplaire, ils vont devoir se le prêter… Ce n’est pas gagné ! Peu de temps après, la classe part en voyage scolaire, en un lieu qui est des plus étranges. Pour 5 enfants, ce va être le début d’un périple…

J’ai pris une grand plaisir à lire ce roman jeunesse de Sarah Clain. Sa plume est très agréable. Elle a su construire un univers complet avec ses peuples et leurs croyances. Les décors, chaque élement nous y est décrit de telle façon qu’on s’y projette sans soucis. (Par contre, le fait que le peuple de Préservée vive dans des maisons arbres m’a perturbée. Pourquoi ? Aucune idée. Il n’y a pourtant rien d’irréel. Mes neurones n’ont pas voulu faire adapter la taille de l’arbre à celle de l’homme….) Le titre peut faire penser à l’univers d’Alice au pays des Merveilles, part certains passages aussi, mais nous avons à faire à un univers à lui seul. L’intrigue quant à elle-même si elle ne semble pas présente dans les premiers temps, elle est bien là.

Ce n’est pas pour autant que l’on s’ennuie, non, car Sarah a développé aussi 5 personnages différents, et complémentaires. Nous en faisons connaissance au fur est à mesure. Il y a  dans un premier temps Enor, jeune garçon un peu naïf, étourdit, curieux. Vient ensuite Dihamm, jeune fille qui aurait le don d’agacer par son attitude supérieure. Shadrak est, quant à lui, un enfant énigmatique, il a été retrouvé sur la plage, amnésique…. Je ne vous présente pas les deux suivants, vous en ferez vous-même connaissance. Sachez que chaque personnage est unique et recèle en lui des qualités insoupçonnées, et des secrets plus ou moins inavouables. Leurs relations vont évoluer en fonction des épreuves qu’ils vont traverser ensemble.

L’histoire se déroulera tout en dévoilant petit à petit l’intrigue et des pans de l’histoire de chacun jusqu’à la fin, qui donnera toutes les réponses. Tout est bien mené du début jusqu’à la fin, avec toutes les révélations. Le vocabulaire y est recherché, riche tout en étant accessible aux adolescents et les quelques mots difficiles y sont expliqués.

Petit mot sur la couverture : elle a très bien été choisie et réalisée. Elle est belle. Et surtout elle correspond à l’histoire !

C’est un très beau voyage que Sarah Clain nous propose donc, et elle y est très bien arrivée !

Publicités