Bonne nuit lola

Auteur Bernard Villiot
Illustration Gwé
Editeur Gautier-Languereau
Date de parution 03/02/2016
Collection Album
EAN 978-2012046825
ISBN 2012046827
Nombre de pages 32
Format 23 x 20

Quatrième de couverture: 

Chaque soir, c’est la même histoire. Lola a peur qu’une sorcière cachée sous son lit attrape ses petits pieds nus avec ses vilains doigts crochus. Alors Lola allume toujours sa petite lampe qui la rassure… Mais ce soir-là, elle entend de drôles de sons sous lit. Elle se penche et découvre alors une toute petite sorcière qui pleure en essayant de ne pas faire de bruit…

L’avis des sorcières:

Nous avons reçu ce livre dans le cadre des téléchargement (10) de Babelio et nous les remercions ainsi que les éditions logo Gauthier

Lola est une petite fille qui a très très peur d’une chose : qu’une sorcière lui attrape  ses petits pieds dès qu’elle est couchée. Ses parents ont beau la rassurer, à la nuit tombée elle est terrorisée. Mais un jour son pire cauchemar se réalise. Elle découvre sous son lit une petite sorcière qui est là dans un but précis : faire en sorte que la petite fille n’ai plus peur des sorcières.

La couverture cartonnée dans les ton bleu avec le titre en surbrillance jaune attire l’œil et en font un bel objet. Les deux petits yeux ronds sous le lit intriguent et donne envie de découvrir l’histoire.

Commençons par les illustrations de Gwé. Elles sont pleines de douceurs, tout en rondeurs et colorées. On s’y attarde cherchant les détails vraiment mignons. Certaines pages sont vraiment superbes.

L’histoire est en rime, ce qui donne le rythme à la lecture. C’est parfait pour la lecture du soir. Les textes sont composés de phrases courtes et souvent amusantes. Les enfants ont beaucoup rit lors des portraits des sorcières imaginaires inventés par Lola et Esther.

L’histoire nous montre qu’avec de l’humour et de l’amitié ont peu vaincre ses peurs.

Toute la famille a été conquise par ce très joli livre, qui sera lu et relu le soir avant que les petits aillent au lit.

Bonne nuit

Publicités