mélodie éternelle

Format broché, 302 pages, 14,99 euros

Résumé:

Je m’appelle Elena Kartachov, je suis médecin comme je l’ai toujours rêvé. Je suis arrivée à Paris à mes dix huit ans avec un seul objectif : faire des études de médecine.
Mais voilà, la vie nous réserve souvent des surprises et c’est sans m’en rendre compte qu’aujourd’hui, soir de la St Valentin, j’attends mon cher Sébastien. Un garçon qui pourtant avait tout pour me dégoûter et qui a fini par devenir mon âme sœur. Comment cela est-il possible ?
Laissez-moi vous conter cette histoire…

l’avis des sorcières:

Merci à LOGO-angel.png pour cette découverte.

Elena est une jeune femme qui a réalisé son rêve : devenir médecin.  Un soir après son travail elle se rend dans son restaurant italien préféré . Elle se replonge dans ses souvenirs depuis sa première année de fac. Ses nouveaux amis, sa rencontre avec l’homme de sa vie, ses moments de doute, ses espoirs. Surtout que celui qui fait battre son cœur avait tout mais alors tout pour lui déplaire mais le cœur à ses raisons…

Elena est une jeune femme vraiment peu sûre d’elle et a eu tendance à m’agacer ^^ J’aurais voulu une héroïne un peu plus forte. Mais c’est dû à mon envie du moment et à une autre période de l’année elle aurait pu me plaire plus que ça.

Par contre Sébastien je l’aime bien lui ❤ , bien que comme Léna je pense que je passerai mon temps à le frapper vu son comportement mais le côté bad boy au grand cœur et qui joue de la musique ça marche toujours ^^

Les personnages secondaires sont sympathiques et j’ai apprécié de partager des moments de leur joyeuse bande. Personnellement bien que j’ai quitté la fac il y a un moment j’ai, comme Léna, toujours le même groupe d’amis fait à cette période et avec qui je passe toujours de super moment.  Du coup je me suis moi-même un peu penchée sur cette période.

L’écriture est simple et fluide. C’est pas mal pour une lecture d’été. Par contre j’avoue que mon plaisir a été gâché par la manière dont est organisé le récit. En effet comme je le dit dans le résumé Léna passe du présent à ses souvenirs mais trois lignes de présent se passent et pouf on retourne dans le passé. On revient au présent, elle passe ses doigts sur ses lèvres en souvenir du baiser dont elle vient de se rappeler et repouf on retourne dans le passé.

L’idée des flash-back est pas mal mais est mal exploitée. À ce rythme là j’aurais préféré tout une histoire au passé du début à la fin et où l’on découvre à la fin ce qu’est devenu le couple, ou alors une alternance par chapitre plutôt que plusieurs changement par chapitre.

Et puis cette fin ! Non quoi! L’auteure ne devait pas nous faire ça et limite c’est presque trop ( enfin c’est pas nous qui choisissons ^^)

C’est dommage car sinon j’ai passé un bon moment.

Publicités