Avant toi

Auteur Jojo Moyes
Traduction Fred Le Berre
Editeur Milady
Date de parution 20/03/2014
EAN 978-2811211936
ISBN 2811211934

Quatrième de couverture:

Lou est une fille ordinaire qui mène une vie monotone dans un trou paumé de l’Angleterre dont elle n’est jamais sortie. Quand elle se retrouve au chômage, elle accepte un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé. Malgré l’accueil glacial qu’il lui réserve, Lou va découvrir en lui un jeune homme exceptionnel, brillant dans les affaires, accro aux sensations fortes et voyageur invétéré. Mais depuis l’accident qui l’a rendu tétraplégique, Will veut mettre fin à ses jours. Lou n’a que quelques mois pour le faire changer d’avis.

L’avis des sorcières:

Je ne vais pas faire de résumé de l’histoire pour ne pas spoiler de trop. C’est le genre d’histoire qui se savoure seul, avec ses propres émotions, sa propre lecture, la quatrième de couverture à elle seule suscite l’envie d’ouvrir ce roman.

Alors voilà j’ai fini de pleurer, digéré un peu la fin et donc je peux écrire ma chronique sans renifler (le cœur gros quand même).

Au-delà du cliché (gros !!) de la jeune fille issu d’un milieu modeste qui va s’éprendre de l’homme riche et séduisant dont elle doit s’occuper il y a une magnifique leçon de vie. Tout le long de ce livre j’ai été emportée par un tourbillon d’émotions. J’ai beaucoup rit car malgré le thème il y a beaucoup d’humour. Pas mal de joute verbale entre Clark et Will  m’ont fait rire. J’ai frissonné, eu le cœur serré et beaucoup sangloté à la fin. J’ai eu l’impression de perdre un ami tant je me suis mis à la place de Lou et attaché à Will. Jojo Moyes a une très belle écriture qui décrit aussi bien les paysages que les émotions. À travers ce livre, elle fait passer un message : profitez de la vie, vivez la à fond, faites des choses que vous aimait même peu coûteuse. Le but est d’être heureux.

Mais le gros thème abordé est quand même le suicide assisté. Je ne lancerais pas le débat ici mais il est bien de temps en temps que la littérature aborde de tels sujets « tabou ». Ce livre est un bijou, le genre qui fait réfléchir. Une fois refermé, on ne peu plus être le même, on voit la vie avec un regard neuf et une furieuse envie d’en profiter, d’aller au bout de nos rêve. En lisant j’ai réagit violemment plus d’une fois : rire, soufflement, grognement bref je ne suis pas restée de marbre. Comme je le dit toujours pour susciter un coup de cœur chez moi il faut que l’auteur arrive à me faire vibrer, à me faire réagir, à me faire aimer ou détester les personnages et bien sur que la plume soit belle. Je peux dire ici que c’est un magnifique coup de cœur.

J’ai adoré Lou, son coté excentrique, franche. Je me suis parfaitement identifiée à elle ! Bon sauf peut être que jamais je ne mettrais de collant abeilles !!! lol. C’est un personnage lumineux. Elle a tellement évolué grâce à Will !! À la base elle est engagée pour s’occuper de Will, lui changer les idées et en fin de compte c’est elle qui change, qui mûrit, s’affranchit. Will lui fait découvrir tant de choses. C’est un personnage tout à fait crédible.

Will est… je ne sais pas trop quoi dire en fait. Par moment je l’ai trouvé tellement égoïste, poussé dans ses retranchements avec son mauvais caractère. Mais en même temps il souffre beaucoup : physiquement bien sûr, mais aussi dans son amour propre totalement dépendant de son entourage ! Il ne supporte plus qu’on prenne les décisions pour lui. Comme je peux le comprendre ! Il était un homme puissant, libre et le voilà tétraplégique pas seulement « para », là il est prisonnier dans son propre corps ! Jojo Moyes décrit tellement bien la situation que lorsqu’elle parle de ses douleurs dans les membres j’avais mal pour lui, je le plaignais, je rageais d’être impuissante à le soulager.

On peut détester Camilla, la mère de Will. Comment peut-elle accepter d’emmener son fils à Dignitas mais c’est une mère et voir souffrir son enfant est difficile pour elle. Elle se sent rejetée, impuissante malgré tout elle cherche à ce qu’il soit heureux. C’est pour cela qu’elle engage Lou car elle la trouve différente.

J’ai beaucoup aimé la scène de l’anniversaire de Lou, Le cadeau de Will fait mouche! On sent le rapprochement subtil entre les deux protagonistes. Moi cela m’a ému. Ainsi que lorsqu’elle lui donne le saumon, scène très intime je trouve. Bref il y a plusieures  scènes clés qui me marqueront dans ce roman.

Un immense coup de cœur et j’ai hâte d’être au 22 juin pour voir l’adaptation cinématographique, qui je l’espère m’emportera autant.

Coup de Coeur

« Et pourquoi pas ?

-Parce que…

-Parce que votre copain ne veut pas. Parce qu’il faut que vous restiez une gentille petite fille, même à vingt-sept ans. Parce que ça fait trop peur. Allez Clark. Vivez un peu, quoi. Qu’est-ce qui vous en empêche ? »

Publicités