bad tome 1

Auteur Jay Crownover
Editeur Harlequin
Date de parution 09/03/2016
Collection &h
EAN 978-2280348669
ISBN 2280348667
Nombre de pages 416

Quatrième de couverture:

Il s’appelle Bax. Un nom qui fait trembler tout le quartier de The Point. Un nom synonyme de violence, un nom synonyme de sang. Et aujourd’hui, Bax a bien l’intention de le faire couler pour obtenir des réponses. Car il vient de sortir de prison après cinq années ; 1 826 jours passés derrière les barreaux, sans bière, sans fille, sans rien, pas même la garantie d’en ressortir vivant. Et pour commencer, il doit trouver Race, celui qu’il considérait comme son meilleur ami, pour lui poser quelques questions sur cette fameuse nuit où tout a basculé. Elle s’appelle Dovie. La survie dans The Point, ça la connaît. Elle a même établi quelques règles. Règle n°1 : se la jouer discrète, par exemple en s’habillant comme un mec et en cachant sa crinière rousse. Règle n°2 : éviter de sortir avec les types du coin. Règle n°3 : ne jamais rien devoir à personne. Mais lorsque Race, son frère, disparaît mystérieusement, Dovie n’a plus le choix. Adieu les règles, bonjour le danger. Car son seul espoir de retrouver son frère tient en trois lettres : Bax.

L’avis des sorcières:

On nous promettais de la violence, des bad boys sexy tatoués, une jeune femme forte, une romance qui change. Quelle déception!

Les personnages sont clichés: le bad boy qui tombe amoureux de celle dont il ne devait pas s’approcher et qui va le faire changer. La violence? ben rien de plus que ce que l’on trouve dans ce genre de milieu: bagarre, vol, trahison, chef de gang. On prend West side story est on recommence :p

Le personnage que j’ai le plus aimé c’est Red. Soyons quand même un peu positive. Elle n’a pas eu une vie facile mais fait en sorte d’aider les autres tout en essayant de s’en sortir. Même si le côté « il est mauvais je ne devrais pas » qui côtoie sans cesse le  » mais il a un bon fond donc je peux » à la longue m’a agacée. Surtout que cette scission Bax/ Shane n’est pas si flagrante et qu’à l’écouter on a l’impression qu’il est bipolaire ce jeune homme.

Alors je l’ai lu en entier. Ça détend entre deux gros livres. Mais je n’ai pas accroché plus que ça.

De plus la fin est lourde parce qu’on se doute que ça engage la suite avec certains des personnages secondaires et du coup c’est très classique dans les romance ( Te succomber, ten tiny breath etc)

L’écriture n’est pas transcendante non plus. Elle reste classique sans plus. Encore une fois une impression de déjà vu avec l’alternance de point de vue ( Te succomber, Rose mary beach)

Je suis déçue de ce premier tome et je ne lirais pas la suite.

Je l’ai regardé, l’implorant silencieusement d’arrêter. Ce n’était plus Shane qui était là, ni même Bax. Juste un parfait étranger, froid et détaché, sans remords. J’ai fixé son étoile. Ce tatouage aurait dû le faire paraître ridicule et écœurant, mais c’était mon seul point de repère au cœur de ce ciel sombre.
Pas de doute, Bax voulait m’obliger à lui dire d’arrêter. Il le faisait exprès. Il tremblait, mais pas d’excitation. Il tremblait parce qu’il s’acharnait à tirer sur le fil ténu qui nous liait l’un à l’autre. Bax m’a embrassée sans douceur sur la joue avant de descendre vers mes lèvres sans que je proteste. Il me serrait si fort les poignets que j’aurais des bleus pendant quelques jours. Je pouvais sentir son cœur tambouriner contre le mien.

Publicités