tentation-obscure

ISBN – 9791094595107 – (papier)

17.00 €

Quatrième de couverture:

Katarzyna est à l’aube de son cinquième anniversaire lorsque son existence bascule dans l’horreur : elle assiste, impuissante, à la mise à mort de sa mère…

Sa vie aurait dû être vouée au bien, mais un tel drame peut-il modifier le cours de son histoire ?

Sa souffrance est intense, sa colère immense et elle réclamera vengeance…

Cependant, peut-elle réellement mener sa vendetta sans être happée par les ténèbres ?

Jusqu’où peut-on aller avant de rejoindre le point de non-retour ?

Katarzyna apprendra à ses dépens qu’il y a toujours plus puissant que soi, et qu’il faut souvent s’attendre à subir les conséquences de ses actes…

L’avis des sorcières:

Lorsqu’on assiste à l’horreur,  plusieurs choix s’offrent à nous.  Tout enfuir au fond de notre esprit pour oublier ou choisir une voie plus noire,  plus sombre. C’est celle que va choisir la petite Katarzina, après avoir vu sa mère se faire torturer et tuer par ceux qu’elles considéraient comme des amis,  pire certains étaient comme la famille. Désormais Kasia n’a qu’un seul but dans la vie : se venger.  Cette Némésis poussera la sorcière de plus en plus dans les ténèbres et rien ne semble l’arrêter. Mais certaines puissances ne peuvent accepter cela et feront tout pour l’arrêter.

Comme à son habitude Delphine Wysocki ne se cantonne pas à un genre et aime à mélanger les diverses croyances.  Cela fait partie de ce qui me plaît dans ses livres.  Ici sorcières et anges se côtoient parmi les humains et les démons.

Kasia est une héroïne atypique.  Nous sommes loin de la gentille petite sorcière.  Elle est prête à tout pour parvenir à sa vengeance quitte à y perdre son âme.  Pourtant l’auteure réussi à nous faire aimer cette jeune femme qui au fond n’était pas destinée au mal et on se prend à espérer qu’à la fin elle soit saine et sauve.

Faire aimer un personnage violent et plein de haine,  tel était le défi de l’auteure.  Pari réussi 😉

Dans ce livre les décors ont autant de place que les personnages.  On retrouve les racines de Delphine,  ce qui en fait sans doute un de ses livres les plus personnels. Personnellement j’ai adoré cela car je connais beaucoup des endroits cités notamment la fameuse rue des Brigittines de Lille où j’ai vécu plusieurs années.  Je n’en dis pas plus pour ne pas dévoiler l’intrigue ^^ mais des sorcières aux Brigittines,  vous ne nous regarderai plus jamais de la même façon.

Ce livre est basé sur les oppositions : la mort contre la vie,  l’amour et la haine mais surtout la vengeance face au pardon. Qui remportera la bataille ?

Pour cela il faut découvrir l’histoire.

Publicités