En roue libre de Lisa Owens

À mi-chemin entre Bridget Jones et Pénélope Bagieu, un roman drôle et tendre pour décrire le chemin de croix d’une Londonienne quasi trentenaire bien décidée à « trouver sa voie ». Une réjouissante bouffée d’air frais.
À presque trente ans, Claire a décidé de donner enfin du sens à sa vie. Étape 1 : démissionner de son poste dans la « communication créative ». Étape 2 : mettre ce temps libre à profit pour se sculpter un corps de déesse, courir les expos, raviver la flamme avec Luke, son amoureux de longue date. Étape 3 : PRO-FI-TER.
Six mois plus tard, le bilan est cata : Claire erre chez elle en pyjama, se vautre dans l’autodépréciation et l’alcool, fouille les réseaux sociaux à la recherche d’indices sur l’infidélité supposée de Luke, commet une gaffe irréparable avec sa mère. Même ses amis les plus solidaires commencent à laisser filtrer un début de ras-le-bol devant son comportement d’ado paresseuse. Claire le sent : la situation lui échappe.

Freud le disait : « L’amour et le travail… Le travail et l’amour, c’est tout ce qui existe. » Mais quand les deux se font la malle, que faire pour reprendre pied ? À quel saint se vouer pour trouver le secret d’une vie réussie ?

Editeur Belfond
Date de parution 20/04/2017
Collection Litterature Etrangere
EAN 978-2714471116
ISBN 2714471110
Nombre de pages 288

L’avis des sorcières:

Nous avons reçu ce livre dans le cadre des téléchargement (10) de Babelio et nous les remercions ainsi que les éditions .

Claire, une jeune londonienne vivant en couple avec Luke qu’elle fréquente depuis 7 ans, décide de quitter son job. Pourquoi ? Pour prendre le temps de décider de ce qu’elle veut vraiment faire, trouver un sens à sa vie. Mais si dans l’idée cela parait génial, Claire se retrouve dépassée par tout ça. Persuadée que faire un choix lui fermera les portes de quelque chose qui lui correspondrait mieux, elle ne tente rien ? Claire procrastine de plus en plus et est tellement prise par ses propres angoisses qu’elle démultiplie, qu’elle ne voit pas que son entourage aussi a des problèmes.
Son attitude commence à agacer: amis et familles qui si au début la soutenaient, aujourd’hui ne la comprennent plus. Trouvera-t-elle la force d’avancer avant que tout le monde ne lui tourne le dos ?

Je dois avouer que j’ai détestée Claire ! C’est problématique lorsqu’il s’agit de l’héroïne. Mais je l’ai trouvée très égocentrique et le fait que ce soit écrit à la première personne accentue cette impression. Elle semble voir de très loin les problèmes de ses proches et ramène tout à ses propres problèmes, qu’elle a créés elle-même, soit dit en passant, en quittant son travail sans rien derrière ! Heureusement elle va légèrement changer sur le tard. Je comprends bien son problème. Elle ne sait pas où elle va , ce qu’elle veut et cela la paralyse. Mais de là à en oublier le minimum : ménage, repas, bienséance ! Quand même ! Le pire c’est que des personnes comme ça existent réellement.

Les personnages secondaires me sont limite plus sympathique même si je trouve Luke très (trop) tolérant. L’amour rend aveugle à ce point ? Enfin moi je pense qu’il se rend compte mais ne sait pas comment l’aider.

Les chapitres sont découpés en petite parties titrées et je dois dire que je n’ai pas aimé. J’ai trouvé cela trop haché. Cela casse la fluidité du texte, surtout que certains faisant deux lignes ils n’apportent pas grands choses.

Malgré cela l’écriture est actuelle et donc se lit rapidement.

J’ai l‘impression d’être très négative dans mon avis. Je vais toutefois nuancer car même si ce n’est pas le livre du siècle il a le mérite de traiter de thèmes actuels (chômage, maladie…) sous des abords de légèreté et il reste une lecture facile.

Et vous ? l’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Vous fait-il envie?

*Marie*

Publicités