Le pays des Yokaï d’Audrey Calviac
De soie et de fourrure Dola Rosselet
Le Yureï de Maud Wlek
Huit pattes, sept queues de Vérène Dévanthéry
SokuShinbutsu de Célia Haro
Tetsuya de Marine Stengel
L’Empereur solitaire et le cadeau du Corbeau Rouge d’Anthony Boulanger
So leng et Le Pouvoir venu du levant de Laurent Combaz
Les trois coups du spectre de Louise Roullier

Le texte de Nimu, notre maitre du feu de camp : Hahanaru Shizen

et le texte de notre invitée L’héritage de Susanoo de Vanessa Terral.

Illustration de Nicolas Le Tutour

Contes Nippons au coin du feu – collectif
A5 – 350 pages
Prix 15 euros – 15 CHF
Anthologie officielle du salon Japan Impact 2017

L’avis des sorcières:

Tout d’abord je remercie les éditions  et Thomas pour ce partenariat.

Autant le dire tout de suite. J’ai adoré cette anthologie sur le thème des contes et légendes nippons. Je l’ai dévorée ^^ .

Pour une fois, j’ai lu la préface d’un livre ! Ce n’est pas mon truc, et ça ne m’a pas fait changer d’avis là-dessus. On nous y apprend comment est né ce salon du Japan Impact, les difficultés rencontrées au fil des années, son agrandissement, les prises de risque. Voilà.

Pour les nouvelles. Je ne vais pas vous en faire un résumé pour chacune, ça n’aurait aucun intérêt. J’ai vraiment pris plaisir à lire chacune d’elle. La plume de chaque auteur a su retranscrire les paysages, l’ambiance qu’il peut ce dégager de tels contes. Je ne sais pas si vous avez déjà lu ou vu des films sur ce thème : pour moi, d’entrée je sens un mal être, quelque chose d’indicible. Tous les auteurs ont su me rendre cette impression !

Les contes sont bien écrits, et nous transportent dans l’univers de l’histoire. Même si nous ne sommes pas familier de cette culture, ils ont expliqué les coutumes, ou les termes japonais, soit en l’incluant dans la narration, soit en se référant à des notes. Et c’est appréciable. Je n’ai pas eu de mal à me représenter les personnages, les esprits, les paysages. Vous y croiserez des Yokaï, un dragon empereur du monde, des Tanuki, des Kitsune, des Rokurokubi. Nous sommes loin des gentils contes, les esprits japonais cherchent le repos ou la vengeance, les démons sont mû par des valeurs différentes des nôtres, ils sont farceurs, cherche leur âmes sœur…

Bref nous sommes vraiment plongés dans le folklore japonais ! Aux amateurs et curieux, foncez !

Et vous ? l’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Vous fait-il envie?

Publicités