À froid de Karin Slaughter 

À découvrir ou redécouvrir absolument, ce thriller à glacer le sang, emblématique de l’oeuvre de Karin Slaughter.

Série macabre à l’université de Grant County : en quelques jours, trois étudiants se sont donné la mort. Mais pour Sara Linton, la médecin légiste, rien ne prouve le suicide. Elle soupçonne aussi Lena, ex-flic et responsable de la sécurité du campus, de brouiller les pistes. Une enquête de tous les dangers commence

L’avis des sorcières:

J’ai reçu ce livre d’une de mes familles au travail, pour mon anniversaire. Certaines lisent, et oui !

L’auteure nous amène sur un campus universitaire Grant Country. Le corps d’un étudiant y a été retrouvé à l’aplomb d’un pont. Suicide ? Tout le montre. Sara, médecin légiste et pédiatre, se rend sur les lieux pour faire sont travail. Elle est accompagnée de sa sœur jumelle, enceinte, presque à terme. Alors que cette dernière s’est éloignée pour soulager une envie, Sara s’inquiète de ne pas la voir revenir…

Cette lecture m’a été agréable. Je me suis laissée porter, sans chercher plus. L’auteure traite de sujets pas forcément facile (racisme, perte d’un enfant…) mais sans s’attarder. Elle s’en sert de contexte ce n’est pas ce qui va guider l’histoire (quoiqu’un peu…).

J’ai aimé les personnages : ils ne sont pas tout gentil, tout lisse : ils ont une part sombre, des défauts, des qualités. Ils sont loin d’être parfait. Leur relation est compliquée.

On peu avoir une impression de chaos, de non cohérence parfois entre les personnages, mais les relations humaines ne sont elles pas comme ça ? L’auteure aurait pu approfondir certains éléments de l’histoire : accentuer certaines relations entre les personnages, développer plus l’enquête, travailler encore plus les personnages, plus de développement… Mais j’ai pris le livre comme il venait, sans en attendre quelque chose de super travaillé, de très recherché, comme on peut en trouver de plus en plus. Juste une histoire, pour ce qu’elle est, voilà ce dont j’avais envie, ne pas réfléchir, me laisser porter. Et je l’ai eu.

L’auteure a su le mener où elle voulait. Son écriture est fluide, simple, efficace.
Bref un bon moment passé, sans plus. 😉

Et vous ? l’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Vous fait-il envie?

*Anne*

Publicités