Noire mer de nicolas Skinner

Un cataclysme a dévasté le royaume insulaire d’Isulgaar.

Quarante-quatre années plus tard, le Nord de l’île rayonne grâce à son nouveau roi orchestrant l’alliance entre locaux et exilés, alors que le Sud se reconstruit suite à l’investiture d’anciens pillards. Entre eux, le centre de l’île se développe avec l’exploitation de la tourbe.

Tandis qu’au Sud, de mystérieux navigateurs aux motivations obscures accostent, au Nord se trame une machination diabolique dans une seigneurie côtière. Mais ni le Nord ni le Sud ne se doutent que les visions de mer noire du prince héritier pourraient révéler l’avenir d’Isulgaar… ou plutôt sa disparition.

Titre Tome 2 : Noire Mer
Genre : Dark Fantasy, public averti
Format : A5 broché
Nb pages : 420
ISBN : 978-3-95858-136-4
e-ISBN : 978-3-95858-137-1

L’avis des sorcières:

Merci à Nats éditions pour cet envoi.

Attention risque de spoiler si vous n’avez pas lu le tome 1.

 

L’histoire se déroule 13 ans après l’arrivée des habitants du Sud dans la capitale du Nord, et le renversement du roi tyran Warhan. Prodis est le nouveau roi (il en a fait du chemin !). Il essaye d’être juste et d’unifier tout le royaume d’Isulgaar… Mais le réveil de la montagne Suranuth (nom de l’ancien dieu déchu) n’est pas de bon augure, et l’arrivée d’envahisseurs venus de la mer dans leur immense navire à 4 mâts (ceux de l’île n’en ont que 2) risque  de mettre à mal la nouvelle politique. Est-ce qu’un nouveau Cataclysme se prépare ? Que veulent ces étrangers ?

J’ai beaucoup apprécié ce second tome. Je craignais d’avoir du mal à me plonger dedans, mais il n’en fut rien. Les faits se déroulent 13 ans plus tard, et Nicolas Skinner a reposé le contexte et les personnages au fur et à mesure. J’ai eu beaucoup de plaisir à retrouver les anciens personnages du tome 1 comme Erdan, Prodis, Timo, Grant, Arwain, Alwin… Ils ont eu le temps de changer, de recommencer une vie. Nous avons bien sur  aussi de nouveaux personnages. L’auteur a fait le même travail que pour le tome 1 et nous fournit des personnages uniques, complexes, et qui ont des relations tout aussi achevées.

L’histoire est aboutie et a été très prenante. Je n’ai pas ressenti de temps mort. Ce tome présente un peu plus de fantastique que son prédécesseur mais sans que ça soit hors contexte. L’auteur a inclus une mythologie ancienne, et s’en sert intelligemment.

Sa plume est toujours aussi agréable et précise. Il alterne les chapitres entre les différentes intrigues de l’histoire, comme il l’a fait pour le tome 1. Autant la fin du tome 1 pouvait se suffire à elle-même, là nous avons une belle ouverture qui appelle une suite.

A l’attention des lecteurs qui ont pu lui faire la remarque, l’auteur nous offre une carte partielle d’Isulgaar, et une liste des principaux personnages en fonction de leurs lieux de départ. C’est une attention sympa de sa part. (J’aime les cartes !)

C’est donc pour moi une très bonne lecture. J’attends le tome 3 avec impatience !

Et vous ? l’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Vous fait-il envie?

*Anne*

Publicités