L’étrange bibliothèque de Haruki Murakami

Japon, de nos jours. Un jeune garçon se rend à la bibliothèque municipale. Jusqu’ici, rien que de très banal, le garçon est scrupuleux, il rend toujours ses livres à l’heure. Cette fois, pourtant, c’est d’abord l’employée qui l’envoie dans une salle qu’il ne connaissait pas. C’est un vieil homme, ensuite, qui le mène par les méandres d’un labyrinthe dans ce qui semble bien être une prison. C’est un homme-mouton qui l’y attend, qui aimerait bien l’aider mais qui redoute le pouvoir du gardien des livres. Enfin, c’est une frêle jeune fille muette qui va l’aider à se libérer de cette bien étrange bibliothèque.

Editeur 10/18
Date de parution 03/11/2016
Collection 10/18 Domaine Etranger, numéro 5134
Format 11cm x 17cm
EAN 978-2264069115
ISBN 2264069112
Nombre de pages 70

L’avis des sorcières:

Un jeune garçon, qui est le narrateur, va vivre une histoire bien singulière et étrange. Ce personnage est très respectueux des règles et des gens. Il fait toujours ce qu’on lui demande. Il a aussi pour habitude de se rendre  à la bibliothèque chaque fois qu’il se pose une question et qu’il n’arrive pas à avoir une réponse satisfaisante. Cette fois-ci par-contre, alors qu’il vient rapporter des livres, et qu’il va poser une question, il va se retrouver dans un dédale. Aussi étrange que la situation peut se montrer, il obéira… Il rencontrera un homme-mouton, une jeune fille souriante et muette, un terrible vieillard…

Il ne va pas m’être aisé d’en faire une critique, tant j’ai l’impression d’avoir lu un ovni. Murakami nous offre un univers onirique. J’ai vraiment eu l’impression de plonger dans un rêve tellement c’est « farfelu mais normal ». Cette lecture a été déroutante. Nous sommes dans un conte, l’enfant va partir d’une situation normale, quasi quotidienne et cela va déraper. Il va devoir affronter ses peurs, ces épreuves vont le faire grandir…

Les illustration de Kat Menschik sont magnifiques et retranscrivent parfaitement l’ambiance de ce conte.

Une belle découverte quand même donc même si j’ai une drôle d’impression diffuse qui reste, comme quand on se sort d’un rêve.

Ce livre est apparemment le 3ème où Murakami collabore avec Kat Menschik  (les deux autres sont Sommeil et Les attaques de la boulangerie).

Et vous ? l’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Vous fait-il envie?

*Anne*

Publicités