La belle et la bête d’ Eloisa James

La belle et la bête d’ Eloisa James

À cause d’une malencontreuse méprise, la ravissante Linnet Thrynne est déshonorée. Sa tante trouve alors une solution : Linnet épousera Piers Yelverton, futur duc dont personne ne veut. Et pour cause : victime d’un accident qui l’a laissé boiteux et impuissant, il terrorise son entourage de ses fureurs dévastatrices. Puisqu’il n’a aucun espoir d’engendrer un héritier, il acceptera de donner son nom à une femme qui, pense-t-il, porte la vie. Ce sera l’union de la belle et de la bête. Sauf que Linnet est aussi pure que la blanche colombe et que son irascible fiancé est loin d’être un monstre…

Editeur J’ai Lu
Date de parution 01/02/2013
Collection J’ai Lu Aventure Passions, numéro 10166
EAN 978-2290058237
ISBN 2290058238

 

L’avis des sorcières:

Cette version du conte que j’aime tant est ici transformée pour donner un mélange de docteur House et du conte original. Et j’ai beaucoup aimé !

Alors bien sûr il y a des défauts notamment quelques longueurs sur la fin  mais ce n’est pas si grave.

Notre Belle ici est une jeune femme prénommée Linnet issue d’une bonne famille mais dont la mère, décédée, avait une réputation sulfureuse. Lors d’un bal, un fâcheux quiproquo fait croire à tous qu’elle attend un heureux événement ! Mais elle n’est pas marié et a une liaison secrète avec le prince. Scandale ! On la met sur la touche. Personne ne voudra jamais l’épouser. Elle est déshonorée. Même son père a bien du mal à la croire.

Sa tante propose alors une solution : le duc  de Windebank  cherche une épouse à son fils qui à une réputation si épouvantable qu’on l’appelle la Bête.  Suite à un accident durant l’enfance cet homme se retrouve boiteux et stérile. Alors une femme « enceinte » et à la réputation ruinée ne pourrait rêver mieux !

Chacun ayant un caractère fort leur rencontre donne droit à des joutes verbales qui m’ont beaucoup amusée.  Leur relation s’établie petit à petit et chacun laisse voir ses forces et ses faiblesses. Ils s’apprivoisent.

La Bête a une ressemblance avec le docteur House et l’auteure ne s’en cache pas. Cela peut déranger moi j’ai aimé. Et puis en creusant on découvre que ce médecin est humain mais que la vie l’a transformé. Il réapprend à être gentille au contact de sa Belle.

J’avais apprécié l’adaptation de Cendrillon par Eloisa James, j’ai beaucoup aimé la Belle et la Bête.

Et vous ? l’avez vous lu? Qu’en avez vous pensé? Vous fait-il envie?

*Marie*

Publicités

Une réflexion au sujet de « La belle et la bête d’ Eloisa James »

  1. Ping : Livres présentés # 4

Laisser une formule magique

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.