Et puis Colette de Sophie Henrionnet et Mathou

Anouk, trentenaire parisienne enfermée dans la routine, vient d’apprendre le décès de sa soeur. Pire, celle-ci l’a désignée tutrice de Colette, 7 ans, ceinture noire de maturité et de mélancolie. Alors que la jeune femme craint de se faire dévorer par cette responsabilité imprévue, la petite fille va bousculer toutes ses certitudes. Saura-t-elle être à la hauteur de cette nouvelle relation ?

Scénariste : Sophie Henrionnet
Dessinateur : Mathou
Genre : Drame
Famille : BD Franco-belge
Editeur : Delcourt
Date de sortie : 26 septembre 2018

L’avis des sorcières:

J’ai découvert Mathou grâce à ses « crayon d’humeur » il y a un petit moment déjà. J’adore le côté pétillant et coloré de ses dessins qui représentent la vie de tous les jours. J’avais vu sur instagram ce livre et lorsqu’après une après-midi shopping je suis tombée dessus j’ai craqué pas seulement pour les dessins mais aussi pour l’histoire de Sophie Henrionnet.

Après le décès de sa sœur, Anouk dont la vie parisienne n’est pas de plus trépidante, se retrouve tutrice de la petite Colette, sa nièce qu’elle n’a jamais vu. Pas prête à ce nouveau rôle Anouk panique, ne sait pas quoi faire et son univers s’en voit bouleversée. Toute sa vie est remise en question.

C’est ma première lecture de l’année et mon premier coup de cœur. Sous ces dessins colorés et ronds se cachent une histoire émouvante, touchante et belle.

L’histoire ne tombe pas dans le pathos et est assez réaliste.  Anouk va devoir apprivoiser sa nièce, petite fille espiègle de 7 ans. La relation ne sera pas toujours simple car comment accepter du jour  au lendemain de voir sa vie changer ? Comment prendre un rôle auquel on ne s’attendait pas. Parfois Anouk sera maladroite, Colette aussi mais à force de se dire les choses, de faire ensemble elles avancent, se reconstruisent et se battent pour leur nouvel avenir. Certains dialogues sont durs, tout n’est pas tout rose mais c’est réaliste.

Le livre est divisé en chapitres qui montrent l’évolution de la situation et mes yeux ont brillé d’émotion plus d’une fois.

Les dessins sont pleins de tendresse et sont un réel plus pour cette histoire.

Une belle découverte que je conseille.

6 réflexions au sujet de « Et puis Colette de Sophie Henrionnet et Mathou »

Répondre à Même les sorcières lisent Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.