images (4)

480 pages

Couverture souple

Réf : 606144

Edition France Loisirs.

 

Quatrième de couverture :

Dans l’immensité glacée de l’Alaska, Mabel et Jack, plus unis que jamais, tentent d’oublier la perte de leur bébé. Un jour, le couple s’amuse à sculpter un bonhomme de neige de la forme d’un enfant. Le lendemain, il a fondu mais l’on discerne dans la neige de petites traces pas en direction de la forêt… Puis un matin, une petite fille apparaît près de leur cabane. D’où vient-elle ? Est-elle réelle ou née de leur imagination ?

L’avis des sorcières :

J’ai commencé ce livre au moment où le froid arrivait. Le décor, magnifique par ailleurs, m’ont glacée sachant que je suis très frileuse (je deviens bleu des les premiers froids… un comble quand on sait que j’ai grandit à la montagne…). L’Alaska en hiver, de grandes étendues vides et gelées, des rivières qui deviennent des routes de glace tant l’épaisseur est importante.

C’est dans ce cadre qui varie entre le bleu de glace et le blanc neige que se sont installé Mabel et Jack. Ce couple qui a décidé de tout quitter pour oublier leur plus grand chagrin : ne pas avoir d’enfant.

Mabel m’a surprise car au début cette femme semble effacée, fragile, timide. Elle n’est pas faite pour cet univers. Ses pensées, son comportement au début m’ont fait croire qu’elle était beaucoup plus jeune qu’elle ne l’était. Je lui aurais donné trente ans elle en a une cinquantaine.

Jack lui est l’image type des hommes de l’époque. Un peu bourru, travailleur, cachant ses sentiments par peur d’être pris pour des faiblesses mais qui à un grand cœur.

Le couple cherche à se reconstruire. Ce n’est pas facile dans ce pays hostile. Heureusement ils peuvent conter sur leurs voisins les Benson dont Esther la mère qui est l’opposé de Mabel. Bruyante, rieuse, qui ne se soucis pas des conventions.

Un soir un miracle se produit. Et si leur rêve devenait réalité ? Une petite fille apparait. Née de la neige ? De leur rêve ? Ou une vrai petite fille ?

Faïna, petite elfe des neiges, petite fille au teint de porcelaine.  Va-t-elle leur apporter ce qu’ils cherchent. Arrivant l’hiver, disparaissant au printemps. Mais est-ce suffisant pour créer leur bonheur ?

L’écriture est fluide. Est-ce un conte ? Un roman ? On ne sait. Les paysages sont magnifiques.  Des personnages avec des caractères bien trempés. L’histoire parle d’amour, de reconstruction, de dépassement de soi. J’ai été emporté loin au pays des neiges. Et c’est le but des lectures, non ?  S’évader.

Un beau moment de lecture parfait en période d’hiver.

images neige

 

Tout d’un coup, elle jeta les bras en l’air. Des flocons plus légers que des plumes voltigèrent un moment au-dessus de la tombe. Comment avait-elle pu porter une aussi grosse brassée de neige ? Une pluie d’une grâce céleste. Jack suspendit son souffle jusqu’à ce que le dernier flocon se fût posé sur la terre.

Lu dans le cadre du challenge:

bannic3a8re

Publicités