C’est lundi, que lisez vous? # 135

C'est lundi

 

« C’est lundi que lisez-vous ?  » est un rendez-vous livresque à l’origine initié par Mallou, aujourd’hui repris par Galleane, du blog : Le blog de Galleane.

Le principe est simple, il suffit de répondre à 3 questions :
1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?
1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Adeline:  colocs-et-rien-dautres
Marie :  les-eaux-troubles-du-mojito calendar-girl-tome-2-fevrier mi-peregrine-et-les-enfants-particuliers
Anne:    rouge-rubis
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
Adeline: colocs-et-rien-dautres
Marie :   mi-peregrine-et-les-enfants-particuliersles-eaux-troubles-du-mojito
Anne:     rouge-rubis
3. Que vais-je lire ensuite ?
Adeline: ???

Marie:  les-eaux-troubles-du-mojito mi-peregrine-et-les-enfants-particuliers

Anne:  50-nuances-plus-sombres 
 
Et vous que lisez-vous?

C’est lundi, que lisez vous? # 134

C'est lundi

 

« C’est lundi que lisez-vous ?  » est un rendez-vous livresque à l’origine initié par Mallou, aujourd’hui repris par Galleane, du blog : Le blog de Galleane.

Le principe est simple, il suffit de répondre à 3 questions :
1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?
1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Adeline:  colocs-et-rien-dautres
Marie :       Inestimable, ep5 calendar-girl-tome-1-janvier les-eaux-troubles-du-mojito
Anne:    50-nuances-plus-sombres  et encore une revue…. ça compte?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
Adeline: colocs-et-rien-dautres
Marie :     le-livre-des-ames-tome-1-bethanyInestimable, ep5 les-eaux-troubles-du-mojito
Anne:    50-nuances-plus-sombres rouge-rubis
3. Que vais-je lire ensuite ?
Adeline: ???

Marie:  Inestimable, ep6 Inestimable, ep7

Anne:  50-nuances-plus-sombres rouge-rubis
Et vous que lisez-vous?

Les larmes de Cassidy d’Amy Wane

IMG_4210.JPG

Paris, 1935.

Matthew Alban-Wilson est un jeune et brillant docteur qui exerce dans un hôpital parisien. Il s’intéresse tout particulièrement à une patiente dans le coma, arrivée sept ans plus tôt. Lorsque celle qu’il a prénommée Blanche se réveille miraculeusement, le docteur ne peut refréner sa curiosité.

Inspiré par les travaux de sa mère, écrivaine, et de sa grand-mère, psychiatre, Matthew demande à Blanche de lui raconter son histoire.
La jeune femme est en réalité Cassidy McMurray, une aristocrate irlandaise. De Clifden à Paris en passant par l’Inde, les mots de Cassidy et la plume de Matthew retracent l’histoire d’une fille de l’Eire, l’histoire d’une femme du xxe siècle.

Mais avec près d’une décennie perdue, Cassidy retrouvera-t-elle le goût de vivre ?

Auteur Amy Wane Loth
Editeur Charleston
Date de parution 09/11/2016
EAN 978-2368121177
ISBN 236812117X
Nombre de pages 448
Format 14 x 21

L’avis des sorcières: 

Tout d’abord je remercie les éditions Logo charleston et téléchargement (4) pour ce partenariat.

S’ il y a bien une chose qui m’agace c’est les bandeaux promotionnels sur les livres, qui souvent ne correspondent pas aux livres… C’est pour moi le cas ici ! J’adore Downton Abbey mais je ne le compare pas du tout à cet ouvrage. Le pire c’est que Charleston imprime directement ses bandeaux sur la couverture alors que c’est le genre de chose que je jette directement en arrivant chez moi… Bref passons mais bon ça m’agace quand même…
Passons à l’histoire en elle-même. J’ai adoré ! C’est le genre de saga familiale que j’aime. Avec son lots de drames, de bonheurs, de rebondissements.

L’histoire en elle-même est très belle et j’ai eu plus d’une fois peur pour les personnages et eu les larmes aux yeux lors de certaines scènes, preuves que l’auteure a su me plonger dans son univers. Les décors, somptueux, sont très bien décrit et nous emmènent dans un temps passé avec bonheur. J’avais envie de savoir, tout comme le docteur Alban-Wilson, connaître la suite des événements qui avait conduit Cassidy à ce tragique moment.
On voyage entre l’Irlande, la France, les Etats Unies et la Grande-Bretagne.

Par contre on est sensé être en partie dans le récit de Cassidy, qui se rappelle de son passé… Or nous avons le point de vue de son père, de son amant, de son prétendant etc. Si on suit le schéma ce n’est pas possible… En effet Cassidy ne peut savoir certains détails, certaines pensées. C’est peut être un détail mais qui, je trouve, a son importance puisque le roman se base sur cette idée de récit de notre charmante irlandaise.

Malgré ce problème de cohérence j’ai trouvé l’écriture fluide et facile. L’auteure sait décrire les sentiments, les paysages pour nous plonger dans le récit.

C’est donc une superbe découverte, comme souvent avec les éditions Charleston, malgré les quelques petits détails ci-dessus.

C’est lundi, que lisez vous? # 133

C'est lundi

 

« C’est lundi que lisez-vous ?  » est un rendez-vous livresque à l’origine initié par Mallou, aujourd’hui repris par Galleane, du blog : Le blog de Galleane.

Le principe est simple, il suffit de répondre à 3 questions :
1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?
1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Adeline:  colocs-et-rien-dautres
Marie :      le-livre-des-ames-tome-1-bethany Inestimable, ep5
Anne:  Rose morte  50-nuances-plus-sombres rouge-rubis
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
Adeline: colocs-et-rien-dautres
Marie :     le-livre-des-ames-tome-1-bethanyInestimable, ep5
Anne:    50-nuances-plus-sombres rouge-rubis
3. Que vais-je lire ensuite ?
Adeline: ???

Marie:  Inestimable, ep6 Inestimable, ep7angela-tome-1union-mortelle-pour-un-vampire

Anne:  50-nuances-plus-sombres rouge-rubis
Et vous que lisez-vous?

Flocons d’amour de John Green Maureen Johnson et Lauren Myracle

Flocons d'amour.JPG

24 décembre. Nuit des miracles ? Ou des catastrophes ? Une terrible tempête, un train bloqué dans la neige. Gracetown : tous les voyageurs descendent ! Gracetown… Bourgade perdue au milieu de nulle part qui vous ferait presque regretter le traditionnel et soporifique repas de Noël. Pourtant Jed, Jubilé, et les autres vont partager le réveillon le plus insolite de leur vie. Dans un café bondé de pom-pom girls ou au détour d’une route enneigée, les rencontres inattendues se multiplient. Les couples se font, se défont et se refondent. Louvoyant entre les flocons, les flèches de Cupidon qui pleuvent sur la ville ne laisseront personne de glace ! John Grenn, Maureen Johnson, Lauren Myracle : les plumes de trois grands auteurs s’allient pour vous faire rire et rêver d’amour, créant un univers où les anges de Noël ne chôment pas!

Auteur John Green, Maureen Johnson , Lauren Myracle
Editeur Hachette Jeunesse
Date de parution 01/07/2015
EAN 978-2012035102
ISBN 2012035108

L’avis des sorcières:

Dernier avis de ma série « Noël » après ça attendra décembre ^^

3 auteurs,  3 histoires qui sont liées.  En effet chaque histoire a pour point commun la ville de Gracetown où un train de voyageurs ( rempli entre autre de pompoms girls)  se retrouve bloqué suite à une tempête de neige.  Une des plus grosses que la ville n’ait jamais connu.  Au fil des pages se croisent et s’entrecroisent les relations,  les amitiés,  les amours.

J’ai aimé l’idée de ce fil conducteur,  de retrouver les personnages d’une histoire à l’autre (les secondaires deviennent les principaux à tour de rôle).  Et puis on est bien dans l’esprit de Noël avec miracle,  amour et de la neige, des biscuits aux épices et beaucoup, beaucoup de neige.

Par contre je suis déçue.  Je m’attendais à passer un bon moment mais pour chaque histoire j’ai trouvé l’écriture plate,  sans saveur.  Les histoires, très jeunesse et clichées,  ne m’ont pas emballée. Les personnages ne sont pas attachants du tout .  Pourtant elles avaient un bon potentiel. Je me suis parfois ennuyée.

Je n’en garderai vraiment pas un souvenir impérissable.  C’est dommage.

Tout a commencé la nuit de Noël.
Enfin, pour être plus précise, l’après-midi du 24 décembre. Mais avant de vous plonger au coeur de mon récit palpitant, je tiens à me débarrasser tout de suite d’un problème. Je sais d’expérience que, s’il surgit plus tard, dans le cours de la narration, votre attention sera entièrement captée par lui et que vous serez incapable de vous concentrer sur ce que j’ai à vous raconter.
Je m’appelle Jubilé.
Prenez le temps de digérer cette information.
Vous voyez, dit comme ça, ce n’est pas si terrible. Maintenant imaginez que je sois au beau milieu d’une longue histoire (telle que celle que je m’apprête justement à vous livrer) et que je lâche au détour d’une phrase : « Au fait, je m’appelle Jubilé. » Vous ne sauriez pas comment réagir.
J’ai conscience que ce prénom évoque immédiatement le nom de scène d’une strip-teaseuse. Certain d’entre vous ont sans doute même tiré la conclusion hâtive que j’en étais une. Et pourtant non. Si vous me voyiez, vous pigeriez assez vite que je suis même à mille lieues de ce genre de fille (enfin, je crois).