The pink thea ladies club

Auteur Cécile Guillot
Editeur Editions du Chat Noir
Date de parution juin 2015
Collection 81cc080c-9ab2-599e-aa43-5b26b973f1f966Black Steam
EAN 979-1090627680
ISBN 9791090627680

Quatrième de couverture:

Lottie est une jeune Londonienne bien sous tous rapports, même si elle préfère s’informer des dernières modes plutôt que d’apprendre les convenances d’une future femme a marier.
Cependant, lorsque des engeances monstrueuses sorties tout droit d’une dimension parallèle s’attaquent a elle au cours d’une promenade, la lady saute sur l’occasion de chambouler son quotidien.
Mise au parfum par Mr Rabbit, un jeune horloger garant de la fermeture de ces portails, Lottie décide de partir a l’aventure. Dans son empressement passionne, elle embrigade sa soeur et sa meilleure amie avec lesquelles elle forme désormais le Pink Tea Time Club. Un groupe de lecture, en apparences, ou l’on parle monstres, créatures fantastiques, royaumes féeriques et autres mondes. Pour la soif de découverte, pour sauver Londres mais surtout, pour passer le temps.
En toute bienséance, cela va de soi…

L’avis des sorcières:

Le début du livre m’a dérangée, je ne vais pas dire le contraire, certainement dû à la référence du lapin blanc d’Alice aux pays des merveilles en la personne d’Elijah Rabbit!

Contrairement à mon habitude j’ai eu du mal à me représenter mentalement les personnages, sauf Rosie ( la pieuvre lol). Pour Elijah, j’en connait la cause: le prénom pour moi fait référence à un Originel et du coup mon cerveau avait du mal à l’imaginer autrement 🙂

Les premiers chapitres m’ont donc été difficile à lire et il m’a fallu passer la moitié du livre pour rentrer dans l’histoire. Mais la scène de la bataille finale, ainsi que les explications du pourquoi du comment du dernier chapitre m’ont plu! Mon côté grande romantique! Bref j’ai quand même fermé ce livre avec un grand sourire aux lèvres.

Par contre point positif tout de même c’est qu’il est bien écrit. Une écriture soignée, des détails précis. Je me suis bien imaginée l’Angleterre de cette époque, l’ambiance, les robes, les clubs de thé!.

Malheureusement j’ai repéré une ou deux coquilles ( les taches de tousseurs p 114 m’ont bien faire rire surtout que 2 pages avant c’est écrit correctement)

Lottie a des côtés très agaçants. Elle ne pense qu’à elle, qu’à ses tenues (rose de préférence). Elle agit sans jamais penser aux conséquences. Mais bien des fois elle m’a fait rire par son côté femme-enfant, ses remarques, ses actions.

Ruth est sa meilleurs amie. Elle n’a pas vraiment d’importance. Son rôle est surtout d’apporter une personne en plus et de légitimer le « pink tea time club »

Vivian , la soeur de Lottie, chaperonne comme elle peut sa cadette mais ce n’est pas une mince affaire. Un peu trop bien pensante, très conventionnelle, j’ai eu du mal à l’apprécier. Elle participe à cette chasse aux monstres de mauvaise grâce mais aura un rôle clé lors de la bataille finale.

Monsieur Rabbit, horloger de son état, cherche à venger son père. Pas très doué, un peu apeuré, il n’y connait pas grand chose en gente féminine et encore moins en bataille mais il est touchant. Lottie est entrée telle une bombe dans sa vie et il ne sait pas comment s’en débarrasser. Il fera donc avec et essayera de sauver le monde de viles créatures avec ces trois drôles de dames.

En résumé un petit livre bien sympathique qui se lit vite et met de bonne humeur

-Quelle peur vous m’avez causé! Vous auriez pu vous rompre le cou, s’écria Elijah.

-C’est pire encore. Ma robe est complètement ruinée! de la soie importé des Indes! Quel gâchis!

Publicités