Attraction céleste

Auteur : Virginie Goevelinger
Editions : Valentina
Nombre de pages : 280
ISBN: 978-2-36639-070-4

Quatrième de couverture:

Abigaëlle O’Donnel porte sur ses épaules un lourd secret. Elle peut voir le passé, le présent et le futur des personnes qui l’entourent, mais elle peut également capter leurs sentiments. Si, elle a ce pouvoir, c’est parce que son don découle d’un plus lourd secret, que ses parents adoptifs lui cachent depuis sa naissance. Abi est l’enfant de l’archange Mickael et elle est elle-même un ange. Les anges déchus du Cercle de Thulé sont à sa recherche. Ils veulent se servir d’Abi comme sacrifice pour ouvrir la porte de l’Enfer et ainsi libérer Lucifer. Abi ne se doutant de rien, continue de vivre tranquillement sa vie de lycéenne. Elle ne sais pas qu’un garçon au visage d’ange va bouleverser sa vie à jamais…

« Autour de moi
Tout prend de l’ampleur
Autour de toi
Telle une Apparition
Hypnotise mon cœur
Attire mon attention
Scellant notre attraction. »

L’avis des sorcières:

Pour Abigaëlle cette année scolaire est importante : c’est sa dernière année au lycée. Mais il y a aussi un changement car deux nouveaux arrivent dans la classe : Gabriel le beau ténébreux et Dimitrius qui à l’opposé est jovial et sympathique. Etrangement Abi est attirée par Gabriel, presque aimanté. Elle va se rapprocher de lui et découvrir son secret. Il faut savoir qu’Abi n’est pas non plus comme les autres, orpheline depuis le jour de sa naissance suite un accident de voiture, elle a été adoptée par un couple d’Irlandais aimant et protecteur. Elle aussi cache un secret, même à ses meilleurs amies Sarah et Lily : elle possède un don : elle voit le passé, le présent, le futur et lis les sentiments des personnes autour d’elle.
Abi est un personnage que j’ai beaucoup aimé. Elle est un peu exclue car différente. C’est son don qui l’a met de côté mais c’est très représentatif de la vie réel. Au collège, au lycée les jeunes n’hésitent pas à exclure, à se moquer. Je ne pouvais que penser à Carrie de Stephen King pendant certaines scènes (notamment au gymnase). Elle adore sa famille, ses amis, passer des heures à bouquiner. Bizarrement malgré l’écart d’âge je me suis sentie très proche d’elle (réminiscence de mon adolescence)
Les parents d’Abi sont supers. Très tendres, très protecteurs et en plus ils tiennent une librairie 🙂 Sarah et Lily sont des amies adorables comme on aimerait tous en avoir.
Coté personnages masculins on a trois types différents : le meilleur ami amoureux caché, le bon copain jovial et le beau ténébreux. De quoi faire son choix selon ses goûts ^^
Ici nous nous trouvons dans une ambiance américaine ( Abi vit à Edmonton ( Canada ou Etats Unis??? ), pompom girl et tout et tout ^^) ce qui m’a surprise car l’auteure est française mais cela ne m’a pas dérangée.
Ce livre donne une grande part à la romance et l’action passe au second plan. Il ne faut pas s’attendre à de grande scène de bataille. Cependant l’ enchaînement des événements, mélange de petits drames quotidiens (la scène du gymnase…) et d’attaque surnaturelle (chien de l’enfer dans la forêt …) est bien fait et plaisant.
J’ai adoré les références et clins d’œil littéraires, télé etc. distillés tout au long du livre. Avec l’auteure on a les même ^^ J’ai lu une partie de ce texte dans mon canapé avec un thé chaud et la pluie qui tapait à la fenêtre, et bien c’est tout à fait l’ambiance qui convenait à cette lecture « cocon ». J’avais cette impression d’ambiance ouatée, duveteuse (enfin pour une histoire avec des anges c’est bien non ?)
L’auteure a créé un univers très attachant et j’ai hâte de découvrir la suite de cette histoire.
La couverture , signée Fleurine Retoré, est très belle bien qu’un peu sombre.

Il avait les yeux rouges, une longue crête de poil courait sur son dos. Des dents acérées remplissaient sa gueule. D’énormes pattes affublées de griffes finissaient ce monstre tout droit sorti des pires livres de contes pour enfants.

Comme une partie se passe à Noël et que l’ambiance s’y prête je rajoute ce livre au Il était une fois deux noël

Publicités