la voie des oracles tome 1

Auteur : Estelle Faye
Edition : Scrineo
Date de parution : 9 octobre 2014
ISBN : 9782367401898
400 pages

Quatrième de couverture: 

La Gaule, Ve siècle après Jésus-Christ.

Cerné par les barbares, miné par les intrigues internes et les jeux du pouvoir, l’Empire romain, devenu chrétien depuis peu, décline lentement. Les vieilles croyances sont mises au rebut, les anciens dieux se terrent au fond des bois, des montagnes et des grottes, les devins sont pourchassés par la nouvelle Église.

Thya, fille de l’illustre général romain Gnaeus Sertor, a toujours su qu’elle était une Oracle. Il lui faut vivre loin de Rome, presque cachée, en Aquitania, perdue au milieu des forêts.

Que faire alors, quand son père, son protecteur, tombe sous les coups d’assassins à la solde de son propre fils ? Il faut fuir, courir derrière la seule chance qu’elle a de le sauver… Se fier à ses visions et aller vers Brog, dans les montagnes du nord, là où, autrefois, Gnaeus a vaincu les Vandales. Et peut-être, le long de ce chemin pavé d’embûches et d’incroyables rencontres, voir le passé refaire surface, et réécrire l’Histoire…

L’avis des sorcières:

 Thya est une jeune oracle qui a toujours vécu recluse, cachée par son père dans une villa en Aquitaine afin de la protéger. Car depuis que la nouvelle religion domine l’ancien culte, elle est considérée comme dangereuse, et tous ceux qui la pratique risque la mort. Le jour où son père échappe de peu à une tentative de meurtre commandité par son frère, elle décide de quitter la villa pour suivre la voie dictée par sa vision. Appuyée par les anciens dieux, aidée par ses nouveaux amis, Thya va devoir faire face à de nombreuses épreuves et accepter son destin.

J’ai été happée par ce livre. Les descriptions m’ont emmenée loin dans le temps, au V ème siècle, dans une Gaulle boisée loin de l’urbanisation actuelle. J’avais l’impression de m’y trouver, de sentir les odeurs des arbres, de voir les eaux coulées et j’ai trouvé cela agréable. C’est vraiment quelque chose que je retiens du livre. Surtout que ces lieux que j’ai aimé sont liés aux personnages mythiques et ces êtres: faune, ondine, dieux étranges…

L’auteure nous dépeint des personnages attachants qui grandissent au gré des épreuves, qui font des erreurs, qui apprennent de leurs fautes même si c’est des années plus tard. Thya est une jeune fille dont la vie, qui n’est déjà pas facile puisqu’elle doit se cacher, se retrouve bouleversée. Elle fait preuve d’une grande force en acceptant ses dons et en quittant tout pour protéger son père, du moins c’est ce qu’elle croit. Partant à la recherche d’une jeune femme à la chevelure de feu c’est elle même qu’elle va trouver. Enoch est un jeune maquilleur qui a le don de s’attirer des ennuis mais qui va voir sa vie transformée par sa rencontre avec la jeune oracle. Il va apprendre beaucoup sur lui au cours de son voyage.

Le mélange du réel et de surnaturel se marie bien même si du point de vue historique je dois dire que ce n’est pas une période que je connais bien et du coup parfois je me sentais un peu perdue. L’empire romain décline tout comme les anciennes croyances disparaissent. C’est un premier tome et il manque donc des réponses à la fin ce qui m’a frustrée. Je n’avais pas envie de quitter si tôt l’histoire de Thya.

Je découvre l’écriture d’Estelle Faye et je dois dire qu’elle m’a plue. J’ai trouvé ces mots évocateurs et bien choisit. La plume est fluide et les chapitres coulent comme les eaux de la Sequana que les personnages empruntent lors de leur pérégrinations.

En ce qui concerne la couverture j’en parle peu souvent mais je trouve celle ci très belle. J’aime beaucoup le travail d’Aurélien Police

La suite viens de sortir et sera bientôt je l’espère dans ma pàl

– S’il meurt maintenant, daigna répondre la dryade, elle sera anéantie. Elle ne partira jamais sur les routes. Et nous avons besoin qu’elle parte.

 Pour découvrir les éditions Scrineo c’est par ici  http://scrineo.fr/

Publicités