La complainte de la fille de Lot

Titre: La complainte des filles de Lot
Auteur: Morgan Caine
Editeur: Rokh Editions
Nombre de pages: 710 pages
Format: ebook

Résumé:

Trois hommes sont retrouvés mutilés à Boston. Vivants, mais proprement émasculés. Quand la presse révèle qu’il s’agit tous de pédophiles, le public prend fait et cause pour cet étrange criminel, qu’elle surnomme le Glaive de Dieu.

Le caractère chirurgical des mutilations intrigue Red. Il est bien ennuyé, mais il doit encore soupçonner Jordan Adams. Elle serait bien capable de rendre une justice aussi étrange ! Mais quand un spécialiste de la Bible est retrouvé assassiné dans sa loge après une de ses conférences sur l’inceste biblique, Red craint une escalade dans les crimes. Le temps presse, il propose à Jordan de l’aider à mener l’enquête.

Flanqués du toujours inénarrable Watson, ils vont plonger tous les trois dans les plus terribles méandres de l’âme humaine. Et Jordan va devoir affronter de nouveau les démons de son propre passé…

L’avis des sorcières:

Merci   à  logo Rokh éditions pour cet envoi.

Une agression à caractère sexuel un peu atypique: un pédophile se voit privé de ses attributs alors qu’il dormait et les retrouve à son réveil dans un bocal sur sa table de chevet. Le travail a été vite fait et chirurgicalement bien fait. Quand on prend connaissance de deux autres similaires, cela commence à devenir inquiétant.

J’ai totalement découvert cet auteur, et ça a été un franc succès. C’est un 3ème tome, je n’ai pas lu les précédents, mais ça ne m’a pas pénalisé pour l’histoire. Bon on sent qu’il y a un avant (Jordan et Red se connaissent…), mais cela ne nous bloque pas dans la compréhension de l’histoire. Cela a même réussi à titiller ma curiosité et donner envie d’en savoir plus sur le passé de Jordan et donc lire les précédents. C’est malin ! 😉

Dès les premières pages, l’histoire a su me happer. Cette lecture a été intense au point de pester d’avoir un travail (car cela m’obligeait à arrêter de lire !).Le sujet est sensible, tabou, mais loin de vouloir nous moraliser, nous choquer, Morgan Cain nous livre une réalité franche comme base de son livre. Alors oui, c’est parfois sombre (à un moment, j’ai eu un mouvement de dégoût. Quand ça touche les enfants, j’ai du mal, plus encore s’ils sont jeunes, très jeunes, très très jeunes…). Enfin, l’auteur s’est documenté sur les différents types de pédophilie, leur traitement et les approches de cette pathologie, les prédateurs et leur victimes, mais aussi les dérives du net, les références bibliques, mythologiques, musicaux… bref un vrai travail de fourni qui donne une sacrée consistance à l’histoire. Cela sonne vrai !

Les personnages sont quant à eux travaillés, complexes, fouillés, attachants, repoussant, haïssable, atypique… bref humains et donc convaincant. Étonnamment seule Savannah Twain m’a été particulièrement irritable et détestable.

L’enquête en elle-même n’est pas exceptionnelle. Red et Watson découvre un monde où les monstres sont des personnes qu’ils n’auraient pas pensé soupçonner. L’enquête est clôturée, mais l’histoire se poursuit et nous informe de ce que sont devenus les personnages. J’ai apprécié car la plupart du temps l’enquête se termine et basta ! Là non il y a une fin !

Bref un coup de cœur. Coup de Coeur

Publicités