jeux-malsains-saison-1-episode-1---des-jeux-dangereux-692004-250-400

Jeux Malsains saison 1 épisode 1 : Des jeux dangereux
Auteure : Sharon Kena
Couverture réalisée par Feather Wenlock
Parution : 09/11/2015
Fichier ePub
ISBN : 978-2-36540-947-6
Pages : 104
+ 18 ans

Résumé:

Tout commence par une petite vengeance. Mais très vite, les choses dérapent et les événements s’enchainent.

Elle le croyait inoffensif, il la pensait forte.

Mais que se passe-t-il quand les rôles sont inversés ?

Trahison, mensonges, manipulation, sexe et amour forment un cocktail détonant pour votre plus grand plaisir.

L’avis des sorcières:

Merci aux la-boutique-des-editions-sharon-kena-1413495357.jpg et à  Aurélie pour l’envoie.

Anita vient d’avoir 18 ans, et pour fêter cela dignement elle compte bien faire succomber à ses charmes le beau Jared. Il a une réputation de tombeur mais naïvement la jeune fille pense qu’une fois qu’il la connaitra il changera et lui sera fidèle. Mais Jared n’en a que faire d’elle et une fois l’avoir mis dans son lit, il la laisse en plan comme ça. Blessée, elle s’en ouvre à sa cousine. Sacha, qui souhaitant venger Anita, en parlera à Jade, une amie bloggeuse d’un genre particulier : elle s’est fait un devoir d’obtenir réparation aux jeunes filles abusées par ce genre de « crétins » !! Jared en fera donc les frais mais ne comprenant pas où est le problème, il continuera ses jeux malsains avec son copain Vince …

Et bien voilà, je me suis laissée prendre au jeu également et contrairement à ce à quoi je m’attendais j’ai beaucoup aimé. En fait ce qui m’a fait douter de mon choix de lecture c’est les excuses de l’auteur au tout début. De peur de nous choquer, elle s’excuse des quelques vulgarités qu’elle a pu écrire au cours de l’histoire. Du coup je me suis dit que ce devait être très, trop « hard » pour qu’elle fasse une telle note. Mais non, bien sûr ce n’est pas une histoire réservée au moins de 18 ans, il y a des scènes de sexe explicite (mais pas tant que ça en fait…), il fait partie de la collection Eros donc quand on achète ce genre de livre, on sait à quoi s’attendre.

Ce qui m’a plu c’est que l’histoire tourne autour d’anti-héros. Contrairement aux histoires classiques ici Jared, Vince et même Jade ne sont pas des anges. Ils jouent tous à des jeux malsains dont eux seuls connaissent et assument les règles, au détriment de personnes autour. Comme si ils avaient anesthésié leur coté gentil pour ne faire ressortir que leur coté sombre. Pourtant au delà de ça, au cours de notre lecture, vu que l’on suit les pensées des différents protagonistes, on accepte leur défaut, on les comprend. Bien que j’ai détesté les garçons (ce sont vraiment des « petits cons », le genre que je fuis dans la vrai vie) et bien j’ai été attiré paradoxalement par leur coté sombre. J’ai eu envie plus d’une fois de leur donner des claques et de les secouer pour les faire réagir, pour qu’il comprenne que les femmes ne sont pas des jouets, pour les faire mûrir tout simplement. Mais en même temps j’ai eu pitié de Jared pour les sales coups que lui a fait Jade. Mais les filles ne sont pas en reste, elles ont beau défendre les proies des garçons tel que Jared, leur méthode sont quand même limite, elles vont très loin même et ne sont pas mieux qu’eux en fait. Tout le long du livre des sentiments ambivalents m’ont suivi. En fait j’ai aimé détester les personnages !!

L’auteur se met dans la tête de ses personnages, elle les fait parler en alternance ce qui donne un coté très dynamique à cette histoire qui se lit toute seule. Il fait 80 pages et je n’ai pas vu le temps passer. Il y a beaucoup de dialogue, l’écriture est simple mais fluide, très facile à lire. Il s’arrête sur une décision et du coup j’ai hâte de découvrir la suite car dans ce premier tome l’histoire se met seulement en place. Je suis sûre que leur passé peut nous en apprendre plus sur leur comportement actuelle et j’ai envie d’approfondir cela et de les connaître plus. J’ai eu quelques éléments de réponse grâce à cette première lecture mais j’ai envie de gratter cette couche de « bad boys and girls » et de les mettre à nus pour les connaître.

« – Tu as trouvé de quoi occuper notre soirée ?

J’esquisse un sourire. J’adore notre façon de nous amuser, je ne changerais ça pour rien au monde. Mais non, je n’ai encore repéré aucune fille qui ferait l’affaire. »

Publicités