Dragon de glace

Auteur George R. R. Martin
Illustration Luis Royo
Traduction Pierre-Paul Durastanti
Editeur Flammarion-Pere Castor
Date de parution 14/10/2015
Collection Romans Grand Format
EAN 978-2081365186
ISBN 2081365189
Illustration Pas d’illustrations
Nombre de pages 130
Format 15×22

Quatrième de couverture:

Adara ne se souvient plus de sa première rencontre avec le dragon de glace. Pour la petite fille, il a toujours fait partie de sa vie. Cette créature terrifiante ne laisse dans son sillage que le froid et la désolation. Pourtant, Adara ne le craint pas car elle est née durant l’hiver le plus glacial qui ait jamais existé. Mais l’année de ses sept ans, des dragons de feu venus du nord ravagent le paisible hameau où elle vit. Adara et son dragon de glace sont les seuls à pouvoir ramener la paix et sauver le monde de la destruction.L’histoire de Dragon de glace se déroule dans le même univers que celui de la célèbre saga de George R. R. Martin, Le Trône de fer, qui a inspiré la série télévisée Game of Thrones produite par HBO. Les somptueuses illustrations de Luis Royo, artiste peintre renommé, enrichissent ce récit touchant et captivant des liens unissant une petite fille à son dragon.

L’avis des sorcières:

Luis Royo est l’un de mes artistes préférés. J’aime son univers, son travail. Je trouve ses œuvres sublimes.

G.R. R. Martin, je connais son univers de par la série Le Trône de fer, que j’aime beaucoup, et dont les livres attendent dans ma PàL.

Alors, on ne sera pas étonné que je n’ai pu que craquer en découvrant que nos deux compères avaient travaillé ensemble.

Dragon de glace est un conte, dans la même veine que le Trône de fer. G.R.R Martin nous raconte l’histoire d’Adara, fille née au cœur du plus froid hiver. Et alors que tous dans son village redoute l’arrivée de cette saison et du dragon de Glace, Adara, elle,est la seule à attendre ce moment avec impatience et à être heureuse.

Martin est un sacré conteur. À peine le livre ouvert, je n’ai su le reposer qu’à la toute fin, en l’ayant secoué un peu en me disant « bah ! A pu… ?! Mais nan, j’en veux encore… ». Son conte est très poétique. On se prend d’affection pour Adara, cette petite fille hors du commun qui devra grandir, et sa famille.

Les dessins de Luis Royo sont juste magnifiques. Son travail est fin. Le choix du monochrome bleu est judicieux et efficace, et nous transmet bien le froid et l’ambiance de ce conte.

Je pense relire d’ici peu ce livre, et prendre le temps de m’arrêter sur les illustrations.

Un pur moment de bonheur.

dragon de glace

Adara, qui avait les mains douces et fraîches, pouvait tenir les lézards aussi longtemps qu’elle le voulait sans leur faire de mal.

 

Publicités