le-diable-est-eternel-ebook_medium

IS Edition

Collection : Asiclarow

février 2016

Résumé:

Grâce à Laborgne, la magicienne à la réputation sulfureuse, Kaouk lève une armée dans le but de combattre le sanguinaire Mortador, mais ce dernier l’assassine par traîtrise.

Laborgne propose alors aux Dieux d’échanger sa vie contre celle de Kaouk. Pour cela, elle a besoin de l’appui de Graal, son initiateur. Sans descendance, il accepte aussitôt, mais efface après-coup la mémoire de Kaouk dans l’espoir de se faire passer pour son père. Kaouk se retrouve alors sous sa coupe, à errer de village en village, sans but et sans désir.

Le jeune guerrier a-t-il définitivement perdu ses souvenirs, dont celui d’Opaline qui lui a donné des jumeaux et dont il ignore toujours l’existence ?

Nand, le Farfadet malicieux, aidé du moine un peu simplet Frère Benêt, vont se jeter au péril de leur vie dans de terrifiantes aventures pour sauver leur ami des griffes de l’usurpateur.

Face au terrible pouvoir de la Sorcellerie, l’amour et l’amitié vont être mis à rude épreuve…

L’avis des sorcières:

Merci à Harald Bénoliel d’Is éditions logo pour cette découverte.

Il y a un an je découvrais le tome 1 de cette saga. Ça avait été un coup de cœur. L’univers médieval fantastique et les personnages m’avaient plus que séduite. Je peux vous dire que j’étais plus qu’impatiente de découvrir la suite. Nous avons frôlé le coup de cœur cette fois ci, juste pour une impression.

J’ai retrouvé les protagonistes du tome 1 : Kaouk Nand, Frère Benêt, Grâal quelques années après la grande bataille. Grâce à Laborgne qui a échangé sa vie contre celle de son fils, avec l’appui de Grâal, Kaouk est en vie. Mais Grâal a effacé sa mémoire, le gardant ainsi sous sa coupe. Mais face à cette trahison de Grâal les Dieux ne sont pas content, et veulent mettre la main dessus pour s’expliquer. Ils trouvent refuge dans un village de farfadets, seul domaine échappant aux Dieux. Mais c’était sans compter le destin : il s’agit du village de Nand, le compagnon de Kaouk. Nand reconnait son ami, et il est bien décidé à comprendre pourquoi son ami a perdu la mémoire, et de lui venir en aide, avec l’aide de Frère Benêt. Nous allons donc suivre les aventures de Nand.

La plume de l’auteur a encore su me transporter dans son univers. J’ai su me replonger sans grande difficulté dans l’histoire (le résumé au début de l’ouvrage est appréciable après un an). Ce second tome est tout aussi riche en rebondissement et action que le tome 1. J’ai plus eu l’impression de lire une parenthèse dans l’histoire. Ce tome nous offre de suivre Nand dans se quête de sauver son ami, mais il nous offre de découvrir l’histoire de ses seconds protagonistes du tome 1. J’ai beaucoup aimé que l’auteur nous donne cette possibilité de découvrir le passé des personnages. Ça permet de comprendre certainement de leur décision, certaine de leur réaction. Les nouveaux personnages sont tout aussi attachant, bien construit (Chougan, Opaline, Nanette). Ce changement de point de vue (on ne suit pas les aventure du personnage qui devrait être le héros de cette saga) est enrichissant. Je l’ai dévoré, j’en ai tourné les pages, et je suis arrivée à la fin sans m’en rendre compte.

Mon petit bémol : par moment, j’ai eu l’impression de lire le même passage parfois, d’avoir une impression de redondance (la description d’Excalibur par exemple). C’est juste ce petit détail, qui ne me fait pas mettre un coup de cœur alors qui le mériterai (je sais je suis dure)

Publicités